frenhaessw

Soudan – Transfert d’Omar Béchir à la CPI: Khartoum fait volte-face !

Le projet d’extradition de l’ex-président soudanais, Omar el-Béchir, n’est plus une priorité pour Khartoum. C’est ce qu’a indiqué un procureur soudanais, lundi 15 juin, en conférence de presse.

16 Jui 2020    
Omar el-Béchir, ancien président soudanais Omar el-Béchir, ancien président soudanais @RFI

 « La présence des individus recherchés par la Cour pénale internationale dans ses locaux à La Haye n’est pas requise » pour leur jugement, a affirmé le procureur Tagelsirr al-Hebr, lors d’une conférence de presse à Khartoum. En clair, le Soudan veut renoncer à son projet d’extradition d’Omar el-Béchir, recherché par la justice internationale, pour crime de guerres et crimes contre l’humanité au Darfour.

En effet, le procureur a évoqué des « obstacles juridiques » touchant à la « souveraineté » du Soudan, qui compliqueraient, selon lui, l’extradition des prévenus, mais il n’a pas fourni plus de précisions. Il soutient, par ailleurs, qu’une comparution « hors les murs comme c’est arrivé au Liban ou à Arusha » (Tanzanie), pour le génocide rwandais, demeure toutefois « possible » pour les prévenus, dont Béchir.

En février, le gouvernement de transition à Khartoum s’était dit favorable pour un transfert des personnes recherchées par la justice internationale. Quelques semaines plus tard, Khartoum s’est montré plus prudent sur le dossier. Avec cette dernière sortie, tout semble clair que l’ancien chef de la junte ne mettrait point ses pieds à La Haye.

 

Source: Benin Web TV

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741
Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde