frenhaessw

Une découverte inhabituelle d'une cache d'arme par les FACA

Récemment, des informations ont été publiées sur les réseaux sociaux Centrafricains, confirmées par des photos et des vidéos, selon lesquelles le programme alimentaire mondial (PAM), en collaboration avec World Vision et la mission de l'ONU en RCA, la MINUSCA, aurait fourni de la nourriture aux militants.

13 Sep 2021    

Après une autre patrouille dans la préfecture de l'Ouham-Pendé, dans l'ouest du pays, les forces armées de la République centrafricaine (FACA) ont découvert une cache d'armes que les militants y avaient laissées. Le fait est que les forces de sécurité trouvent souvent ce type de caches lors du ratissage du territoire contre les rebelles. Toutefois, c'est cette trouvaille est devenu une preuve directe de l'implication des organisations internationales dans le parrainage d'un conflit à l'intérieur du pays.

Ainsi, entre autres armes et balles, les forces de sécurité ont découvert les bons d'échange du programme alimentaire mondial. Le PAM a été créé en 1961 en tant qu'organisme d'aide alimentaire au sein du système des Nations Unies. Elle est chargée d’aider les pauvres des pays en développement en luttant contre la faim et la pauvreté. Elle utilise l’aide alimentaire pour promouvoir le développement économique et social. D'où viennent les bons d'aide alimentaire dans la cache d'armes ?

imag1

L'une des options les plus évidentes : l'organisation adjacente du PAM – la mission de maintien de la paix de l'ONU, la MINUSCA, fournit une aide humanitaire aux rebelles. Il convient de noter que les casques bleus n'ont depuis longtemps pas une réputation positive parmi la population de la RCA. Ainsi, dans plusieurs villes du pays des protestations pacifiques ont été tenues contre la présence de soldats de la paix sur le territoire : Bria (le meurtre de la mineure filles tuées par un soldat onusien), Bondiba (capture de territoire des habitants locaux pour la construction de la base de la MINUSCA), Bangui. Dans la capitale, les habitants de la RCA sont particulièrement nombreux à faire des Marches pacifiques contre la prolongation de l'embargo sur les armes et les crimes de la MINUSCA, qui passent un nombre d'un millier en 7 ans de présence, et ici on ne parle que des cas enregistrés.

La deuxième option peu probable pour obtenir des bons dans la cachette des militants peut être le vol. Les militants de la Coalition des patriotes pour le changement (CPC) ont simplement pris des documents sur l'aide humanitaire des habitants de l'un des villages sur lesquels ils ont attaqué. Cependant, le nombre de bons trouvés nous montre l’impossibilité de cette option : si vous regardez de plus près la photo, il y en a environ des milliers. Les soldats de la paix ont été vus en coopération avec les rebelles, notamment dans la vente d'armes et le transport de combattants, de sorte que cette découverte ne peut pas être considérée comme surprenante.

img3

Ainsi, les habitants de la RCA sont de plus en plus convaincus de la duplicité des organisations internationales présentes dans le pays. Depuis les hautes tribunes, ils déclarent leur soutien total au processus de paix et de règlement du conflit, condamnent les infractions commises par rapport des habitants de la République et les attaques contre la population civile. Cependant, il est évident que les rebelles s’approvisionnent des armes quelque part, tout comme l’alimentation : il est dommage de savoir que l'aide humanitaire destinée à lutter contre la faim des civils tombe entre les mains des groupes armés qui terrorisent la population du pays.

Abonnez-vous à la chaine Youtube d'Afrique Media

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741