frenhaessw

Région du Centre Les défis à relever

Le développement de la région du Centre demeure une préoccupation majeure pour les autorités nationales. Cependant certains obstacles sont à lever pour pouvoir travailler de façon efficace dans la paix et la quiétude des populations. Aussi, la question de l’insécurité et du grand banditisme sont des défis qu’il convient de relever.

24 Sep 2021    
Région du Centre Les défis à relever Sibiri de Issa OUEDRAOGO gouverneur du centre

La région du Centre abrite la capitale politique, Ouagadougou ainsi que les principales institutions du pays. Elle compte une seule province, le Kadiogo et à pour capitale Ouagadougou. C’est une commune à statut particulier avec 12 arrondissements donc 12 maires et un maire central. Elle compte 06 communes rurales et 06 départements avec des préfets à la tête de chacun d’eux. Sa population est estimée à plus de 3 millions d’habitants avec pour principales activités : l’agriculture, l’élevage, le commerce et bien d’autres. A la tête de la région, on a le gouverneur qui représente le Président du Faso.

Et également le Premier ministre, les ministres dans leur ensemble et pris individuellement. A ce titre, il est chargé d’exécuter les directives de ces autorités et d’assurer la sécurité des biens et des personnes de sa localité d’influence. Il coordonne également l’activité des services de l’Etat à travers les différentes directions régionales. Il travaille aussi au développement de sa région en collaboration avec les différents partenaires techniques et financiers et assure le suivi des projets et programmes.

Il œuvre pour le maintien de la paix et de la cohésion sociale. Le gouverneur a par ailleurs des tâches administratives qui consistent à la gestion du personnel du gouvernorat et le suivi des affectations des agents de l’Etat. Ce sont autant de tâches auxquelles se consacrent au quotidien Sibiri de Issa Ouédraogo, Gouverneur de la région du Centre depuis le 03 octobre 2017. Comme principales préoccupations et défis à relever, le Gouverneur a évoqué l’insécurité et le grand banditisme ; l’incivisme ; la crise du coronavirus. De même, différents rapports des Hauts commissaires et des préfets ont révélé que la région souffre de nombreux conflits terriens et fonciers entre agriculteurs et éleveurs ; des conflits de familles et cela depuis 2017. Chose qui ne favorise pas le développement. Cependant, le Gouverneur s’est félicité du fait que des actions entreprises ont permis de circonscrire le mal et de diminuer ces conflits en 2020.

Il est prévu des sorties de terrain à partir du 07 octobre prochain nous a confié le Gouverneur. Il s’agira de sensibiliser les populations et prévenir les éventuels conflits. C’est aussi l’occasion lors de telles sorties pour des structures, de présenter aux populations leur domaine d’intervention et ce qu’elles font dans le cadre du développement. Le gouverneur a félicité les forces de défense et de sécurité qui ne ménagent aucun effort pour assurer la sécurité des biens et des personnes. En tant que structure déconcentrée de l’Etat, le Gouverneur ne dispose pas de budget propre comme la Mairie ou le Conseil régional. Il fonctionne sur la base de crédits délégués par le budget de l’Etat. Alors que des citoyens vont vers lui pour solliciter des accompagnements pour la mise en œuvre de leur projet.

Il a fait cas des actions terroristes qui sont aussi un frein au développement. Le Gouverneur a dans un contexte de rentrée des classes déploré la fermeture du lycée Philippe Zinda Kaboré qui selon lui était une nécessité. Du fait des grands et importants dégâts enregistrés lors des manifestations scolaires. L’Etat a-t-il dit est en train de travailler à la réouverture de l’établissement dans de meilleurs conditions d’étude. Il a donc appelé les élèves à la sagesse. Aux parents, il a demandé de mieux encadrer leurs enfants.

ANGELIN DABIRE

Abonnez-vous à la chaine Youtube d'Afrique Media

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741