frenhaessw

Au Kenya, Antony Blinken appelle à la vigilance contre les menaces visant la démocratie

Le secrétaire d'État américain, Antony Blinken, a entamé sa tournée africaine par une visite au Kenya. Il a appelé mercredi les pays africains à rester vigilants face aux menaces pesant sur la démocratie.

17 Nov 2021    

En ouverture de sa tournée africaine mercredi 17 novembre au Kenya, Antony Blinken, le secrétaire d'État américain, a appelé les Africains à rester vigilants face aux menaces croissantes contre la démocratie. Il devrait également évoquer le conflit qui ravage l'Éthiopie voisine.

Avant une réunion avec le président kényan Uhuru Kenyatta, Antony Blinken s'est entretenu mercredi matin avec des responsables de la société civile kényane, avec qui il a évoqué la manière d'empêcher les "mauvais joueurs" de mettre à l'épreuve les institutions démocratiques.

"Nous avons assisté au cours de la dernière décennie à ce que certains appellent une récession démocratique", a-t-il déclaré lors de cette rencontre, à laquelle participaient notamment des défenseurs des droits, un observateur d'élections et un dirigeant syndical.

 

Démocratie, Covid-19 et changement climatique
"Même les démocraties dynamiques comme le Kenya subissent des pressions, en particulier au moment des élections", a souligné le chef de la diplomatie américaine.

"Nous avons vu ici les mêmes défis que ceux que nous voyons dans de nombreuses régions du monde : désinformation, violence politique, intimidation [et] corruption d'électeurs", a-t-il ajouté.

Cette tournée africaine, qui le mènera ensuite au Nigeria et au Sénégal, est centrée sur les thèmes de la démocratie, du changement climatique et du soutien aux efforts africains pour lutter contre le Covid-19.

Conflit au Tigré
Mais ce voyage sera aussi l'occasion d'aborder les tentatives de résolution pacifique de la guerre qui ravage l'Éthiopie depuis plus d'un an.

Ces dernières semaines, face à une récente escalade du conflit entre l'armée fédérale et les rebelles de la région du Tigré, les États-Unis ont multiplié les appels à la fin des hostilités et à des discussions.

Les États-Unis ont critiqué l'Éthiopie et pris des sanctions contre cet allié de longue date, dénonçant des violations des droits de l'Homme et les entraves à l'acheminement d'aide alimentaire au Tigré, où la famine menace des centaines de milliers de personnes.

 

Abonnez-vous à la chaine Youtube d'Afrique Media

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741