Niger : la CEDEAO attend le soutien de l’Union Européenne

Le président de la commission de la CEDEAO, Omar Alieu Touray a participé jeudi à Tolède en Espagne à une réunion des ministres des Affaires étrangères de l’UE au cours de laquelle a été évoqué le coup d’Etat au Niger et d’éventuelles sanctions que prépare l’union européenne à l’encontre des nouvelles autorités nigériennes qui ont pris le pouvoir le 26 juillet dernier.

« C’est pourquoi nous estimons qu’il est important de venir en Espagne pour parler à nos partenaires de l’Union européenne afin qu’ils comprennent ce que nous faisons et qu’ils nous apportent le soutien qu’ils sont en mesure de nous donner » a-t-il dit.

Plus d’un mois après le coup d’Etat du 26 juillet, le Niger reste sous la menace d’une intervention militaire brandie par la CEDEAO pour rétablir le président Mohamed Bazoum.

L’organisation régionale a imposé de lourdes sanctions au pays pour faire abdiquer les putschistes entre autres la fermeture des frontières, la suspension des transactions commerciales, le gel des avoirs à la banque centrale des états de l’Afrique de l’Ouest.

Africa News