La contre-offensive de Kiev ne répond pas aux attentes de l’Occident, selon CNN

Drapeau de l'Ukraine

La contre-offensive ukrainienne ne remplit pas les attentes des alliés de Kiev, selon deux représentants de pays occidentaux et un haut représentant du Pentagone cités par la chaîne de télévision CNN.

La Russie repousse les attaques ukrainiennes par ses frappes de missiles et ses forces tiennent bon grâce aux lignes de défense bien fortifiées, ce scénario de la contre-offensive de Kiev ne répond pas aux attentes occidentales, a annoncé la chaîne de télévision américaine CNN citant plusieurs représentants des pays occidentaux dont une personne du Pentagone.

Selon la chaîne américaine, un haut représentant occidental a jugé que la contre-offensive ukrainienne « ne répond aux attentes sur aucun des axes ».
En même temps, les unités ukrainiennes apparaissent très vulnérables sur les champs de mines qu’elles n’arrivent pas à surmonter sans pertes, remarquent les Occidentaux.

La vice-ministre ukrainienne de la Défense Hanna Maliar a reconnu le 20 juin que l’armée de Kiev était confrontée à des difficultés. Le Président Zelensky avait avoué la veille que la contre-offensive se passait plus lentement qu’il ne le souhaitait. Le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg, a constaté le 20 juin que l’armée ukrainienne s’était heurtée à une défense russe très bien fortifiée.

Contre-offensive dans la douleur

L’armée ukrainienne a perdu plus de 13.000 soldats du 4 au 21 juin, a déclaré ce jeudi 22 juin Nikolaï Patrouchev, secrétaire du Conseil de sécurité russe, lors d’une réunion en présence de Vladimir Poutine. Selon lui, il s’agit de données provenant de diverses instances.
En outre, parmi les pertes de l’ennemi figurent 246 chars, dont 13 de production étrangère, 42 systèmes de lance-roquettes multiples, 10 chasseurs et 264 drones.