Côte d’Ivoire : réactions après la grâce accordée aux 49 militaires ivoiriens par Bamako

réactions après la grâce accordée aux 49 militaires ivoiriens par Bamako

La classe politique ivoirienne a salué samedi, la décision du président de la Transition du Mali, le Colonel Assimi Goïta, de gracier les 49 soldats ivoiriens avec remise totale de peine, à travers des messages publiés sur les réseaux sociaux.

« Merci Président ! Nos soldats reviennent à la Maison », a écrit la ministre de l’Education nationale Pr Mariatou Koné à l’instar de plusieurs autres ministres du gouvernement ivoirien.

L’opposition n’est pas en reste. L’ancien Premier Ministre et Président du Front Populaire ivoirien (Fpi),Pascal Affi Nguessan, s’est réjoui « du triomphe de la diplomatie ».

« Je salue l’esprit de mesure et de responsabilité dont le Président Alassane Ouattara a fait preuve tout au long de la crise. Akwaba à nos 46 soldats bientôt de retour en Côte d’Ivoire », a t il souligné sur Twitter.

El Hadj Mamadou, proche de l’ex-premier ministre Guillaume Soro, a remercié, quant à lui, Assimi Goïta pour sa « sagesse » et son « humanisme éclairé ».

« Tu viens de démontrer à tous que l’âge n’est pas synonyme de sagesse », a-t-il écrit sur les réseaux sociaux.

Médiateur dans cette crise, le chef de l’État du Togo, Faure Gnassingbé s’est réjoui de la mesure de grâce présidentielle.

« Je salue la disponibilité et l’esprit de dialogue des chefs d’État du Mali et de Côte d’Ivoire, qui ont concouru à cet heureux aboutissement. Convaincu de l’importance de la paix et de l’entente entre les États pour le bien-être des peuples, le Togo continuera inlassablement d’œuvrer au renforcement de la coopération régionale », a-t-il souligné dans un tweet.

Le chef de l’État ivoirien Alassane Ouattara, ni son Ministre de la Défense et celui des affaires étrangères n’ont pas encore réagi.

Graciés vendredi soir, les 46 soldats ivoiriens devraient incessamment regagner la Côte d’Ivoire.

Anadolu Agency