Poutine proscrit la vente de pétrole russe aux pays qui appliquent le plafonnement des prix

Le président russe a promulgué un décret portant sur des mesures de rétorsion à l'encontre du plafonnement des prix du pétrole russe

Le président russe Vladimir Poutine

Le président russe Vladimir Poutine a promulgué, mardi, un décret interdisant les livraisons de pétrole et de dérivés pétroliers aux pays imposant un plafonnement des prix du pétrole russe.

Le décret, publié sur le site officiel du gouvernement, entrera en application le 1er février et restera en vigueur jusqu’au 1er juillet 2023.

Les livraisons de pétrole russe et de produits dérivés aux pays qui ont instauré un plafonnement des prix ne seront possibles que sur la base d’une décision spéciale de Vladimir Poutine, peut-on lire dans le décret.

Le ministère russe de l’énergie a également reçu pour instruction de veiller au respect du décret portant sur les mesures de rétorsion.

La Russie avait annoncé, vendredi dernier, qu’elle pourrait prendre de telles mesures, en réponse à l’introduction par les pays de l’UE et du G7 d’un plafond de 60 dollars par baril pour le pétrole russe, visant à limiter les revenus que la Russie peut tirer du pétrole dans le contexte de la guerre en Ukraine, qui dure depuis dix mois.

« Ce décret implique une interdiction de la vente de pétrole et de produits dérivés du pétrole aux pays et aux entités juridiques qui exigeront dans les contrats le respect du plafond de prix introduit par l’Union européenne », a déclaré le vice-premier ministre Alexander Novak à la télévision publique russe.

Anadolu Agency