frenhaessw

Alerte au coronavirus : un syndrome rare observé chez des enfants britanniques

Les médecins du NHS (système de la santé publique du Royaume-Uni) ont été avertis de faire attention à une réaction rare mais dangereuse chez les enfants, qui pourrait être liée à une infection par un coronavirus.

29 Avr 2020    
Les enfants développent rarement des formes graves de Covid-19 Les enfants développent rarement des formes graves de Covid-19 REUTERS

 Une alerte urgente envoyée aux médecins généralistes a indiqué que les services de soins intensifs de Londres et d'autres régions du Royaume-Uni ont traité des enfants gravement malades présentant des symptômes inhabituels.

Cela inclut une "inflammation multi-systèmes" avec des symptômes de type grippal.

Certains, mais pas tous, ont été testés positifs pour le coronavirus.

On ne sait pas combien d'enfants ont eu cette réaction, mais les chiffres seront faibles.

Le directeur médical du NHS Angleterre, Stephen Powis, a déclaré avoir eu connaissance de rapports faisant état de maladies rares et graves chez les enfants.

"Ce n'est que ces derniers jours que nous avons observé ses symptômes. Nous avons demandé à nos experts d'examiner cette question de toute urgence".

L'alerte, émise par le NHS, a indiqué qu'il y avait "une préoccupation croissante" qu'un syndrome inflammatoire lié à un coronavirus émerge chez les enfants au Royaume-Uni ou qu'il pourrait y avoir une autre infection, non encore identifiée, liée à ces cas.

Ces jeunes patients, d'âges divers, étaient extrêmement malades.

Ils présentaient des caractéristiques similaires à celles de la maladie de Kawasaki atypique et du syndrome de choc toxique, qui peut inclure une température élevée, une pression sanguine basse, une éruption cutanée et des difficultés respiratoires.

Certains présentaient également des symptômes gastro-intestinaux - douleurs abdominales, vomissements ou diarrhées - et une inflammation du cœur, ainsi que des résultats anormaux d'analyses sanguines.

Selon les experts, ce sont les signes que l'on peut observer lorsque le corps est débordé alors qu'il tente de combattre une infection.

L'alerte indique que ces cas nécessitent un traitement urgent.

Mais les experts soulignent que très peu d'enfants deviennent gravement malades à cause du coronavirus.

A travers le monde entier, des preuves scientifiques suggèrent qu'ils sont la population la moins touchée par la maladie.

Le confinement a obligé plusieurs Etats à fermer les écoles

Le coronavirus a obligé plusieurs Etats à fermer les écoles                                                REUTERS

 

Dr Nazima Pathan, consultante en soins intensifs pédiatriques à Cambridge, a déclaré que des collègues en Espagne et en Italie avaient signalé des cas similaires.

"Certains enfants se sont présentés avec une maladie de type choc septique et des éruptions cutanées - le genre de symptômes que l'on s'attendrait à voir dans le syndrome de choc toxique et la maladie de Kawasaki (qui affecte les vaisseaux sanguins et le cœur)".

"Dans l'ensemble, les enfants semblent plus résistants à une infection pulmonaire grave suite à une exposition à un coronavirus, et le nombre d'admissions dans les unités de soins intensifs est relativement faible".

Le NHS a déclaré qu'il connaissait moins de 20 cas de ce type dans le pays où une association de ces symptômes a été constatée par les cliniciens.

Les enquêtes vont se poursuivre, mais aucun lien n'a encore été établi, a déclaré un porte-parole du système de la santé publique du Royaume-Uni.

Le Royal College of Paediatrics and Child Health (RCPCH) a déclaré que les parents devraient être rassurés par cette situation, mais que s'ils sont préoccupés par la santé de leurs enfants pour quelque raison que ce soit, ils devraient demander l'aide d'un professionnel de la santé.

Quand demander de l'aide?

Si le coronavirus est infectieux pour les enfants, il est rarement grave.

Si votre enfant n'est pas bien, il est probable qu'il s'agisse d'une maladie non coronavirale, plutôt que du coronavirus lui-même.

Le RCPCH conseille aux parents de demander une aide d'urgence si leur enfant est malade :

· devient pâle, tacheté et a une sensation de froid anormale au toucher

· a des pauses dans sa respiration (apnées), a un rythme respiratoire irrégulier ou commence à grogner

· a de graves difficultés à respirer, devient agité ou ne réagit pas

· devient bleu autour des lèvres

· a une crise d'épilepsie

· devient extrêmement angoissé (pleure inconsolable malgré la distraction), confus, très léthargique (difficile à réveiller) ou insensible

· développe une éruption cutanée qui ne disparaît pas sous la pression (le "test de verre")

· a des douleurs testiculaires, surtout chez les adolescents

 

Source : BBC

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741
Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde