frenhaessw

Massacre des migrants: l'affaire qui poursuit Yahya Jammeh

En juillet 2005, plus de cinquante migrants ouest-africains - nigérians, sénégalais, ivoiriens et environ 44 ghanéens -, en route vers l’Europe, sont assassinés en Gambie dans des circonstances troubles. L’information fait alors grand bruit au Ghana, mais le chef d’Etat gambien, Yahya Jammeh parvient à étouffer l’affaire. Treize ans plus tard, un collectif d’organisations ghanéennes de défense des droits humains et les familles de victimes appellent le gouvernement ghanéen à ouvrir une enquête sur la base de nouveaux éléments de preuve. Il demande le lancement de poursuites contre l’ancien chef d’Etat gambien - aujourd’hui en exil en Guinée équatoriale - pour son implication dans ces disparitions forcées. Retour sur ce massacre d’innocents, ordonné par l’ancien président Yahya Jammeh. Massacre qui en dit long sur ses 22 années de régime.

17 Mai 2018

La Gambie vend les biens de luxe de Yahya Jammeh pour renflouer ses caisses

En Gambie, il va falloir du temps pour que l'économie se stabilise après les 22 ans de présidence de Yahya Jammeh. Près d'un Gambien sur deux vit sous le seuil de pauvreté et Fonds Monétaire International, qui conduisait une mission dans le pays ce mois-ci, s'est inquiété du poids important de la dette. Pour compenser cette mauvaise nouvelle, le ministre des Finances Amadou Sanneh a fait une annonce très symbolique, des biens de luxe de l'ancien président seront bientôt vendus.

14 Mai 2018

[Reportage] Esclavage: en Gambie, l’île Kunta Kinteh menacée par l'érosion

Elle porte désormais le nom du Gambien qui a inspiré le roman américain « Racines » (« Roots ») : l’île de Kunta Kinteh, jusqu’en 2011 nommée James Island. Ce bout de terre de 7 hectares, disputé par les Portugais, les Anglais, ou encore les Français, a été, à l’instar de Gorée au Sénégal, à partir du 17e siècle, le lieu de transit des esclaves avant qu'ils ne soient transportés de force en Amérique. L’île, située à une trentaine de kilomètres de l’embouchure du fleuve, a été inscrite en 2003 au patrimoine mondial de l’UNESCO. Mais elle est très vulnérable aux assauts des vagues et l’érosion la grignote peu à peu chaque jour.

27 Avr 2018

Report au 25 avril du procès de deux généraux de Jammeh inculpés de désertion en Gambie

Deux généraux de l'ex-président gambien Yahya Jammeh, qui l'avaient suivi en exil avant de retourner dans leur pays en janvier et d'être inculpés de désertion, ont comparu mercredi devant une Cour martiale qu'ils ont vainement récusée, avant le report du procès au 25 avril.

05 Avr 2018

Gambie : pro-Jammeh et rebelles casamançais accusés de vouloir déstabiliser le pays

Un an après le départ forcé de Yahya Jammeh, les nouvelles autorités de la Gambie n’ont toujours pas retrouvé la quiétude. Elles craignent d‘être la cible d’un complot entre les partisans de l’ancien président et des rebelles sénégalais.

02 Avr 2018

Gambie : deux généraux de Yahya Jammeh inculpés pour désertion à leur retour d'exil

Deux généraux de l’ex-président gambien Yahya Jammeh, qui l’avaient suivi en exil avant de retourner dans leur pays en janvier, ont été inculpés de désertion et seront jugés la semaine prochaine, a annoncé mercredi à l’AFP un porte-parole de l’armée.

28 Mar 2018

Une lettre sur le tourisme sexuel provoque une vive dispute entre la Thaïlande et la Gambie

Selon la ministre thaïlandaise de la Culture, Veera Rojpojchanarat la prostitution aurait enregistré une baisse significative en raison de la forte “moralisation”. Une réponse aux accusations du gouvernement gambien.

28 Fév 2018

Gambie : que sont devenus les malades que Yahya Jammeh prétendait guérir du sida ?

Décès, mauvais traitements, interdictions sévères... Pendant près de dix ans, quelque 9 000 personnes séropositives ont fréquenté le centre de traitement alternatif créé par l’ex-président gambien Yahya Jammeh. Après des années d’omerta, plusieurs survivants témoignent.

08 Fév 2018

Gambie : vers le retour des pratiques de Yahya Jammeh ?

Pour des ONG gambiennes, l’arrestation et l’inculpation de l’enseignant d’université Ismaila Ceesay pour « incitation à la violence » font penser aux méthodes liberticides de l’ancien dictateur Yahya Jammeh. De quoi effrayer tout un peuple assoiffé de démocratie.

02 Fév 2018

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

LIGNE ROUGE DU 26 05 2018: https://t.co/gPizhLrnRQ via @YouTube
LIGNE ROUGE OK DU 25 05 2018 1 Output 1: https://t.co/f0bQfV3ejC via @YouTube
27 PRÉSUMÉS SÉPARATISTES TUÉS PAR L'ARMÉE AU CAMEROUN. https://t.co/rac4TveYaN https://t.co/rac4TveYaN
CAMEROUN : UN LEADER ANGLOPHONE CONDAMNÉ À 15 ANS DE PRISON POUR "TERRORISME" https://t.co/TqQhTYkFih https://t.co/TqQhTYkFih

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741