frenhaessw

Covid-19 : Le FMI débloque 135 milliards de FCFA pour le Cameroun

Le Conseil d’administration a approuvé le décaissement de ces fonds au titre de la Facilité de crédit rapide pour permettre au Cameroun de lutter contre le Coronavirus.

05 Mai 2020    

 Le Conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a statué sur le dossier du Cameroun le 04 mai 2020 assorti d’un avis favorable pour le décaissement avec effet immédiat, d’une enveloppe de 135,56 Milliards de FCFA (226 millions de dollars) en vue de renforcer le plan de riposte contre la propagation du COVID-19.

Cet appui budgétaire qui rentre dans le cadre de la Facilité de crédit rapide (FRC) avec un taux d’intérêt nul remboursable sur une période de dix ans permettra au Cameroun de faire face aux besoins urgents découlant de cette pandémie.

« Le Cameroun est confronté à de sérieux défis liés à la double pandémie de Covid-19 et aux chocs des termes de l’échange. La faiblesse de la demande mondiale, la baisse des prix des matières premières et les mesures de confinement nationales pèsent sur les perspectives et entraînent des effets économiques et sociaux négatifs importants. Les chocs ont provoqué des pressions budgétaires importantes et un besoin urgent de balance des paiements », a déclaré, Mitsuhiro Furusawa, directeur général adjoint dans un communiqué.

Dans un contexte de vulnérabilité économique, ces fonds d’urgence doivent « répondre aux besoins immédiats » dans la lutte contre le COVID-19 qui impacte sérieusement sur l’économie nationale avec la chute brutale des prix du pétrole et des principales matières premières.

Une désorganisation de l’outil de production à travers la planète marquée par « la faiblesse de la demande mondiale, la baisse des prix des produits de base et les mesures de confinement pèsent sur les perspectives et entraînent un impact économique et social important », a souligné le FMI.

Revenant sur les mesures prises par le Gouvernement camerounais pour limiter la propagation de la maladie et ses conséquences économiques et sociales, le FMI précise que ces « mesures indispensables » ont augmenté les dépenses budgétaires.

Bretton Woods qui a insisté sur la gestion transparente et efficace de ces fonds, encourage les autorités camerounaises à rester attachées à leur programme de réforme économique et à « reprendre le chemin de l’assainissement budgétaire une fois la crise terminée afin de préserver la viabilité de la dette et d’assurer une reprise solide ».

Ainsi, en plus de cet appui financier, le FMI a « également approuvé la demande des autorités (camerounaises) visant à proroger l’accord FEC (Facilité élargie de crédit), qui doit expirer le 25 juin 2020, jusqu’au 30 septembre 2020, avec une nouvelle phase d’accès ».

 

Source: Financial Afrik

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741
Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde