frenhaessw

Nigéria : pourquoi tant d'enlèvements d'élèves ?

L'État du Niger où l'incident s'est produit partage une frontière avec le FCT, le territoire de la capitale fédérale, Abuja, qui est le territoire le plus protégé du pays, et pourtant cela est arrivé. Le gouvernement a reconnu avoir pris connaissance de cette attaque et des chefs de la sécurité ont été déployés dans la zone où cet incident s'est produit pour aider aux opérations de sauvetage.

18 Fév 2021    
Afolake Oyinloye   - Afolake Oyinloye - Copyright © africanews AP Photo

Que savons-nous d'autre ?

Le secrétaire d'État et du gouvernement de l'état du Niger a publié un communiqué plus tôt dans la journée, indiquant que l'école avait procédé à un comptage des effectifs et que 27 élèves étaient portés disparus, ainsi que trois membres du corps enseignant et 12 membres de leur famille manqueraient également à l'appel.

Alors, pourquoi ces enlèvements ?

Peut-être pour de l'argent, pour une rançon, pour recruter ? En effet, nous parlons de jeunes garçons. Et ce n'est pas la première fois qu'une telle chose se produit au Nigeria. Nous avions eu le cas des filles Chibok. Il y a deux mois encore, trois cents jeunes garçons ont été kidnappés puis relâchés, et la liste est encore longue. Mais enlever des enfants si près de la capitale fédérale, cela envoie un signal fort au gouvernement et montre le pouvoir qu'a acquis Boko Haram au fil des ans.

Le président Buhari, a-t-il réagi à ce sujet ? parce qu'il semble, comme vous le dites, que ces incidents soient de plus en plus fréquents.

Bien sûr, le gouvernement a confirmé l'attaque et comme je l'ai dit précédemment, les chefs de la sécurité ont été dépêchés dans l'État du Niger pour aider aux opérations.

Et le porte-parole, selon ce qu'il a dit ce matin via Twitter, a également reconnu et dit qu'un rapport a été reçu. L'ironie est qu'il y a tout juste deux semaines, le gouvernement a remanié le commandement de l'armée et c'est ce qui s'est passé. Nous ne savons pas s'il s'agit simplement d'envoyer un signal au gouvernement concernant la décision prise par M. Buhari il y a deux semaines

   Source: Africa News

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741
Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde