frenhaessw
Banner Top
 

Crise anglophone : quatre combattants séparatistes « neutralisés » par l’armée

L’armée a donné, ce 10 décembre, sa version des évènements qui se sont déroulés le 8 décembre dernier non loin de Bamenda, dans la région du Nord-Ouest.

13 Déc 2021    

 

D’après un communiqué du ministère de la Défense, une patrouille du Bataillon d’intervention rapide (BIR) a été prise dans une embuscade à l’Engin explosif improvisé sur l’axe Mbengwi-Bamenda. Pendant l’« affrontement particulièrement violent » qui en a résulté, quatre séparatistes ont été neutralisés et un véhicule de l’armée endommagé.

Selon le même communiqué, « informés de la situation, les responsables militaires locaux ont immédiatement déployé des renforts sur les lieux à l’effet de sécuriser le site ». C’est ce que contestent plusieurs habitants de la zone pour qui l’armée a mené une opération de représailles en brulant plusieurs villages.

Ce dont se défend le ministère de la Défense dont le chef de la division de la communication affirme que « depuis la survenue de ce drame, la propagande sécessionniste appuyée par certains médias fait chorus de la destruction par mises à feu de maisons appartenant aux civils dans la localité de Nitop ». Pour le capitaine de vaisseau Cyrille Atonfack, il s’agit de « grotesques affabulations imputées aux éléments des forces de défense ».

Abonnez-vous à la chaine Youtube d'Afrique Media

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741