frenhaessw

Kenya-Coronavirus/Manque d'oxygène : Les usines d'oxygène du Kenya intensifient leur production pour répondre à une demande croissante sous la 3e vague de Covid-19

Les usines d'oxygène de qualité médicale au Kenya fonctionnent 24 heures sur 24 pour répondre à une demande croissante, alors que le pays est en proie à la troisième vague de la pandémie de Covid-19.

04 Mai 2021    

Ce surmenage résulte d'une hausse de demande d'oxygène médical. Le volume mensuel dont le pays a besoin est monté en flèche et s'est élevé 880 tonnes, soit plus que le double de son niveau d'avant l'épidémie, selon les données publiées par le ministère kenyan de la Santé.

Cependant, l'offre semble toujours insuffisante par rapport à la demande, bien que les fournisseurs d'oxygène accélèrent la production pour atteindre leur capacité maximale.

"Les hôpitaux sont vraiment débordés. Nous avons constaté une augmentation du nombre de patients qui sont vraiment malades. Notre personnel de la santé est vraiment sous la pression. Cette pénurie ne concerne pas uniquement les centres de confinement, mais tout le système de santé, donc ça devient très difficile", a déclaré le docteur Chibanzi Mwachonda, secrétaire général du Syndicat kényan des médecins, pharmaciens et dentistes (KMPDU) à Nairobi.

Zulfiqar Wali, PDG de Hewatele, une entreprise sociale locale dont le nom signifie "plein d'air" en anglais, a dit que ses trois usines fonctionnaient à plein régime pour produire de l'oxygène de qualité médicale, tout en essayant d'augmenter sa capacité de production.

"Nous travaillons littéralement 24 heures sur 24 pour essayer de fournir de l'oxygène médical au plus grand nombre de patients possible. Le plan est d'augmenter la capacité sur l'ensemble du pays, d'investir dans la production d'oxygène et la gestion d'effectifs. Nous devons former des personnes qualifiées, capables de gérer ces usines et de garantir que nous augmentions la production d'oxygène pour les hôpitaux", a-t-il confié.

Mutahi Kagwe, secrétaire du cabinet du ministère kényan de la Santé, a souligné que le pays comptait 70 fabricants d'oxygène, mais beaucoup d'entre eux se trouvaient dans un état de délabrement. Il a appelé les propriétaires d'usine à redémarrer la production le plus tôt possible pour atténuer la pénurie criante d'oxygène vital.

Jusqu'à vendredi, le Kenya a signalé 158 821 cas confirmés de Covid-19 et 2 707 décès liés à la maladie.

Abonnez-vous à la chaine Youtube d'Afrique Media

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741