frenhaessw

Ebola en RDC: le ministre de la Santé appelle la population à respecter les gestes barrières

Six personnes ont été diagnostiquées positives et quatre sont décédées du virus Ebola dans l’est de la RDC. C'est pourquoi le ministre provincial de la Santé, le docteur Eugène Syalita, demande aux habitants du Nord-Kivu de prendre la situation au sérieux et d'accepter des mesures simples.

22 Fév 2021    
Une femme se lave les mains à un point de contrôle Ebola avant d'entrer en RDC, le 16 juillet 2019. Une femme se lave les mains à un point de contrôle Ebola avant d'entrer en RDC, le 16 juillet 2019. JOHN WESSELS / AFP

« C’est un message de conscience, de leur dire qu’il faut qu’ils fassent confiance à nos équipes. Parce que nous ne pouvons pas éventer une maladie », a tenu à rappeler le ministre provincial de la Santé, le docteur Eugène Syalita. La maladie à virus Ebola a fait sa réapparition le 7 février dans l'est de la République démocratique du Congo.

Dans la région, les autorités provinciales font face à l'opposition de la population aux mesures sanitaires mises en place pour éviter la propagation désastreuse de l'épidémie. « Il s’agit, pour la population - parce qu’elle est souvent au contact des malades - qu’elle se fasse identifier auprès de nos prestataires de soins, pour un suivi de vingt-et-un jours. Et si dans la population - un membre de la communauté - présente un signe, il se dirigera à l’hôpital le plus proche, où le prestataire prendra soin de lui », explique le docteur.

Il appelle donc les habitants de la région à respecter les gestes barrières : « Il s’agit aussi de se laver les mains à l’eau propre et au savon, d’éviter de toucher au cadavre, d’éviter de toucher aux effets ou à l’environnement du patient et de collaborer avec nos équipes sur les ripostes qui sont sur le terrain »

  Source: Rfi

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741
Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde