frenhaessw

RDC: les camps Kabila et Tshisekedi boudent le forum sur les réformes électorales

Ce rendez-vous d'une semaine a démarré lundi 24 août au siège de l’épiscopat congolais à Kinshasa.Il devait réunir toutes les formations politiques.

25 Aoû 2020    
Le forum dit de « haut niveau » sur les réformes électorales en République démocratique du Congo a débuté lundi 24 aout pour une semaine. Le forum dit de « haut niveau » sur les réformes électorales en République démocratique du Congo a débuté lundi 24 aout pour une semaine. RFI/Pascal Mulegwa

Le forum dit de « haut niveau » sur les réformes électorales en République démocratique du Congo a été boudé par le camp du président Félix Tshisekedi tout comme celui de l’ex-président Joseph Kabila. Malgré des semaines de discussions et l’annonce de ce forum, ils se sont finalement rétractés. Initié par le professeur Bob Kabamba de l’Université de Liège avec l’appui de l’Union européenne, il s'est donné pour objectif de déboucher sur des propositions de réformes devant mettre fin au cycle des scrutins aux résultats contestés, ce qui crée l’instabilité politique dans le pays.

L’UDPS de Félix Tshisekedi a fait part de son refus quelques heures avant l’ouverture des travaux, quand le FCC dont le coordonnateur Néhémie Mwilanya était annoncé présent selon le programme, n’a pas donné suite.

Du côté de l’opposition. Des quatre figures de Lamuka, seules deux ont fait le déplacement : Martin Fayulu et Adolphe Muzito.

 Bien que son leader, Jean-Pierre Bemba, ne s'est pas non plus présenté, le MLC a manifesté son grand intérêt à ces assises. « Le MLC propose que les conclusions de ces réformes soient coulées dans un acte d'engagement signé par tous », a déclaré Eve Bazaiba, secrétaire générale du parti.

Le secrétaire général de l’épiscopat congolais, la Cenco, l’Abbé Donatien N'Shole, insiste : « Les évêques membres de la Cenco souhaitent que ces réformes soient consensuelles parce que c'est la voie obligée pour la stabilité qui pourra garantir la paix dont a chèrement besoin le peuple congolais. »

Le FCC de Joseph Kabila, lui, ne veut pas discuter de ces réformes en dehors des institutions. Mais pour Bob Kabamba, l’organisateur, il y a incompréhension. « Plusieurs ont confondu ce forum avec un dialogue, un système de partage du pouvoir, ce que ce forum n'était pas. Nous sommes dans un forum technique, qui va travailler sur des questions techniques de la Céni et de la loi électorale. Je pense que lorsqu'ils seront rassurés par rapport au contenu, aux clôtures vous aurez plus de monde qu'aujourd'hui. »

Place aux travaux d’experts dès ce mardi, certaines formations n’ayant pas pris part à la cérémonie d’ouverture devraient dépêcher leurs experts, selon les organisateurs.

     Source : rfi

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741
Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde