frenhaessw
Banner Top
 

Guinée : Moriba Alain Kourouma, nouveau ministre de la Justice

Il remplace à ce poste Fatoumata Yarie Soumah, limogée le 31 décembre 2021 par le président de la transition, Mamady Doumbouya.

05 Jan 2022    

 

Maître Moriba Alain Kourouma est le nouveau garde des Sceaux de la Guinée. Installé dans ses fonctions le 3 janvier 2022. « Moriba Alain Koné, précédemment secrétaire général au ministre de la Justice et des Droits de l’homme est nommé Garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Droits de l’homme en remplacement de Fatoumata Yarie Soumah », selon un décret lu vendredi soir à la télévision publique.

Bien que n’ayant fait deux mois à ce poste, la désormais ex-ministre se réjouit de son passage et la promotion de son ancien proche collaborateur. « L’expérience a été courte, mais, elle a été exaltante (…) Je lui souhaite plein succès pour sa nouvelle mission et j’en profite pour remercier tous mes collaborateurs du ministère de la Justice pendant ces moments passés. Je demande pardon également à toute personne à qui j’aurais fait un manquement », plaide –t-elle.

La nomination du nouveau garde des Sceaux intervient 3 jours après le limogeage de Fatoumata Yarie Soumah, dont-il fût le Secrétaire général.

Selon les médias locaux, Yarie Soumah, avait été limogée du portefeuille de la Justice suite à une lettre de protestation qu’elle a adressée au colonel Amara Camara, secrétaire général de la présidence. Dans cette note, elle conteste l’intrusion de la présidence de la République dans la gestion quotidienne du pouvoir judiciaire.

En effet, le Secrétaire général de la présidence de la République avait convoqué pour le 2 janvier 2022, les magistrats pour discuter avec eux, de la politique pénale du gouvernement de transition. Un état de fait auquel Yarie Soumah avait apposé son veto en rappelant ses prérogatives régaliennes dans la lettre largement diffusée par les médias et sur les réseaux sociaux guinéens.

« La politique pénale de la transition ne se discute pas entre le président de la Transition et le personnel de la Justice, mais entre le président de la Transition, le Premier ministre et le ministre de la Justice », rappelait-elle, ainsi, dans sa lettre, en demandant l’annulation de la rencontre.

Fatoumata Yarie Soumah faisait partie de l’équipe de 25 ministres, dont 7 femmes, nommée le 5 novembre 2021. Équipe composée essentiellement de personnes apolitiques sans grande expérience dans la gestion des affaires publiques, selon plusieurs observateurs.

Abonnez-vous à la chaine Youtube d'Afrique Media

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741