frenhaessw
Banner Top
 

Les Centrafricains exigent le départ de la MINUSCA

multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en RCA (MINUSCA) a été déployée en 2014, mais malheureusement, jusqu'à présent, a donné très peu de résultats concrets.La MINUSCA n'a pas répondu aux attentes de la population, qui la qualifie d'inefficace.

17 Déc 2021    

La mission principale de la mission onusienne était la protection des civils. Cependant, il y a eu des cas documentés de non-intervention des soldats de la paix dans un conflit dans des situations où des groupes armés ont terrorisé des civils à proximité des bases de la MINUSCA ce qui a été la raison de nombreuses critiques de la part de la population locale.

De plus, les casques bleus sont souvent accusés de nombreux crimes, dont les accidents mortels, le meurtre de civils par négligence, les viols, et même la coopération avec des militants.

A titre d'exemple, Romary AMBOADE, habitant de la ville de Grimari a rapporté : « Nous avont été témoins du transport des rebelles par des membres de la MINUSCA hier 15 décembre vers 16h00 sur l'axe Bakala. Puis ils ont repris la route de Bangui. Il s'agit de plus de 30 rebelles (Peuls et Anti-Balaka). Ces derniers ont été ravitaillé en denrée alimentaire par la Croix-Rouge ».

Mais la MINUSCA n’a jamais assumé la responsabilité pour ces crimes.

Tous ces facteurs poussent la population centrafricaine à descendre dans la rue jour après jour pour exprimer son mécontentement du travail de la MINUSCA et exiger le départ de la mission de l’ONU du territoire centrafricain.

Des résidents de différentes régions du pays lancent des appels pour remplacer la MINUSCA par les FACA.Ainsi, à la suite d’une attaque rebelle des milices Anti-balakaqui a eu lieu le 15 décembre dans le village de Boyo, et qui a fait des blessés et des tuésparmi les habitants locaux, Bariou NAIKETE, habitant de ce village, s'est exprimé au nom de l’ensemble de la population locale:

« Nous exigeons le remplacement du contingent de la MINUSCA par l’unité des FACA, car la mission de maintien de la paix de l’ONU est complètement inactive et les bandits continuent de piller et de tuer les résidents locaux sans entrave. La MINUSCA est totalement incapable de faire face à son rôle de protection de la population contre les raids des groupes armés ».

Amos RANGOUA, habitant d'Ippy, a également exprimé son soutien à l'armée centrafricaine et a partagé des informations sur les événements récents dans la ville : «Nous avons entendus des détonnations d'armes légères et lourdes  aujourd'hui. Nous suspectons le survol de l'hélicoptère de la MINUSCA sur le village Boto, car les contingents Marocains de la MINUSCA sont toujours complices avec les rebelles et leurs fournissent des kits de soins, vivres et munitions. Aussi 2 rebelles peuls ont été tués et 4 armes avec des chargeurs retrouvés par nos forces loyalistes à Zoumako».

Depuis toutes les années de présence de la MINUSCA en RCA, les Centrafricains n’ont vu aucune aide de cette mission en faveur de la stabilisation dupays. C'est pourquoi les Centrafricains sont déterminés à aller jusqu'au bout cette fois et exiger que la MINUSCA quitte la RCA.

Abonnez-vous à la chaine Youtube d'Afrique Media

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741