frenhaessw

Comment savoir si votre enfant est victime de cyber harcèlement ?

Votre progéniture est-elle victime de cyber intimidation ? Découvrez les signes avant-coureurs les plus courants de harcèlement en ligne chez votre enfant.

06 Oct 2021    

L'harcelement en ligne est de plus en plus répandu. L’hyper-connectivité des plus jeunes combinée au pseudo anonymat qu’offre Internet signifie que les enfants sont de plus en plus exposés aux cyber-abus. Nous le voyons aujourd’hui avec le triste engouement autour du hashtag #Anti2010 qui vise les jeunes nés en 2010 pour leur rentrée en 6e. Ces jeunes adolescents sont cible de moqueries et d'insultes sur les réseaux sociaux. Quels sont les signes que votre enfant en soit victime ?

1. Changements physiques inexpliqués : la première chose à surveiller, ce sont les changements physiques perceptibles. Bien qu’il ne s’agisse pas d’un signe certain de cyber harcèlement, si votre enfant a soudainement perdu du poids ou de l’appétit, a de la difficulté à dormir pendant la nuit ou semble stressé le matin, il vaut la peine d’avoir une conversation pour savoir si tout est en ordre dans sa vie et si tout va bien pour lui.

2. Phobie scolaire : de même, si votre enfant fait régulièrement semblant d’être malade pour éviter d’aller à l’école, cela pourrait aussi être un indicateur de problème. Presque tous les enfants se servent d’excuses pour éviter l’école de temps à autre, mais si cela devient une habitude, il peut y avoir un problème plus grave, comme la crainte d’un conflit avec un tyran.

3. Sautes d’humeur : soyez à l’affût d’une nervosité perceptible, des sautes d’humeur soudaines et des réponses trop courtes à vos questions. Il peut s’agir de caractéristiques communément associées aux adolescents lunatiques, qui ne signifient pas nécessairement que votre enfant est harcelé. Mais si les changements d’humeur s’accompagnent régulièrement de réactions irritantes et de réactions nerveuses, il est peut-être temps de vérifier si tout va bien. Les réponses telles que « ça va » ne doivent pas être considérées comme satisfaisantes par les parents – elles ne signifient pas toujours que tout va pour le mieux.

4. Perte d’intérêt : un autre signe à surveiller est la perte d’intérêt pour un passe-temps ou une passion. Votre enfant aime jouer au football ou à la guitare, mais a soudain perdu tout intérêt pour ces hobbies ? Cela pourrait aussi être un signe que quelqu’un leur fait passer un mauvais quart d’heure. De même, si votre enfant commence à s’éloigner de sa famille et de ses amis, cela peut indiquer qu’il vit une situation difficile.

5. Abandon des réseaux sociaux : enfin, méfiez-vous de votre enfant qui quitte soudainement les médias sociaux. A une époque où les jeunes investissent beaucoup de temps dans le développement de leur présence numérique, notamment sur les réseaux sociaux, la suppression abrupte d’un compte devrait déclencher une alerte.

Pour conclure, il peut être très difficile – voire effrayant – pour les enfants de parler de leurs expériences ou d’admettre qu’ils sont victimes d’intimidation, c’est pourquoi il est important que les parents puissent savoir si leur enfant est victime de violence ou de harcèlement en ligne. Portez une attention particulière à l’état de santé de votre enfant et, au besoin, soyez prêt à lui donner un coup de main.

Que faire en cas de doutes ? ESET recommande de contacter l’association e-enfance : https://www.e-enfance.org/ et pour les plus jeunes, de les accompanger avec un contrôle parental, en complément d’un dialogue et d’une sensibilisation aux risques.
CONTACTS PRESSE

Darina SANTAMARIA : +33 01 86 27 00 39 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ines KHELIFI : +33 01 55 89 29 30 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
_______________________________________

À propos d'ESET
Spécialisé dans la conception et le développement de logiciels de sécurité pour les entreprises et le grand public, ESET est aujourd’hui le 1er éditeur de l’Union européenne en matière de sécurité des endpoints. Pionnier en matière de détection proactive, ESET a été désigné pour la 2ème année consécutive, unique Challenger dans le Gartner Magic Quadrant 2019*, « Endpoint Protection » après avoir été évalué sur sa performance et sur la qualité de sa vision dans le domaine de la protection des Endpoints. À ce jour, l’antivirus ESET NOD32 détient le record mondial de récompenses décernées par le laboratoire indépendant Virus Bulletin depuis 1998. La technologie ESET protège aujourd’hui plus d’un milliard d’internautes. *Source : Gartner Inc, Magic Quadrant for Endpoint Protection Platforms, Peter Firstbrook, Lawrence Pingree, Dionisio Zumerle, Prateek Bhajanka, Paul Webber, August 20, 2019.

Pour plus d’informations : www.eset.com/na/ Blog : www.welivesecurity.com/fr

Abonnez-vous à la chaine Youtube d'Afrique Media

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741