frenhaessw

Une vingtaine de sociétés forestières suspendues d’activités au Cameroun pour exploitation illégale du bois

Le ministre des Forêts et de la Faune, Jules Doret Ndongo, a signé le 4 septembre dernier, deux décisions portant suspension, à titre provisoire, des activités d’une vingtaine d’unités de transformation de bois dans la région du Littoral, du Cameroun.

07 Sep 2020    

14 unités sont suspendues « en raison de leur caractère illégal, et des activités de blanchiment et d’empotage illicite du bois d’origine frauduleuse qui ont été constatées » dans leurs parcs. Il s’agit de : KN and Co, Établissements la Fierté, Société Pan Afrikan Wood Company (PAWC), Société Atlas Group, Établissement Lotinono, Établissements Nana, Catali, Eldorado, Global Division Trading, Inetrbois, Son Hai, Tata & Sons Enterprise, SFE, Chang Sheng, Si Hai, Bois et services, Hett Sarl, Baset Timber, Scaci Sarl et Sasbo Group.

Pour les mêmes motifs, l’autre suspension frappe 10 unités où l’on retrouve quasiment les mêmes entreprises que dans la première décision ministérielle en plus de : Société Sali Ndjida, Super exploitation et transformation du bois, Global Division Trading et Nambois.

« La suspension ne peut être levée qu’après le règlement définitif du contentieux ouvert à l’encontre desdites sociétés pour non-respect des clauses du cahier des charges et complicité d’exploitation forestière illégale », prévient le ministre en charge de Forêts.

   Source : Investir au Cameroun

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741
Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde