frenhaessw

Nord-Mali: l'armée algérienne a-t-elle vraiment pris possession de la base de Tessalit?

Une vidéo publiée sur les réseaux sociaux montre des militaires algériens en compagnie de soldats maliens. Les images ont été présentées comme étant l’entrée de l’armée algérienne dans la base de Tessalit, au nord du Mali, quelques jours après le départ de la force française Barkhane. Une information démentie à Alger par une source officielle.

24 Nov 2021    

Mise en ligne sur YouTube le 20 novembre 2021, une vidéo montre des dizaines de soldats maliens en compagnie de militaires algériens, visiblement des hommes de troupe. La scène se passe en plein désert, un mur couleur ocre apparaît en arrière-plan. La majorité des soldats maliens est armée de fusils d’assaut Kalachnikov. Leurs homologues algériens ne portent pas d’armes.

Le titre et le commentaire en langue arabe présentent cette séquence comme étant la prise d’une caserne située à Tessalit (1.760 km au nord de Bamako) après le départ des derniers soldats français de la force Barkhane le 15 novembre 2021, soit 5 jours avant la publication de la vidéo.

"Dans une ambiance de fête, les militaires maliens et algériens ont célébré le retrait de la France de la base de Tessalit, au nord du Mali, près de la frontière avec l’Algérie. Un départ qui entre dans le cadre du nouveau plan de la présence française au Sahel annoncé par le Président Emmanuel Macron durant l’été 2021. Les militaires français avaient remis la base de Tessalit aux militaires maliens de façon graduelle. La célébration des deux armées s’est déroulée sur la frontière sans aucune mesure protocolaire, ce qui constitue une première du genre", annonce une voix féminine.

Démenti

Le compte qui a partagé cette vidéo, créé en novembre 2018, insinue clairement que l’Algérie a dépêché des troupes au nord du Mali pour assister l’armée malienne suite au départ des soldats français. Contactée par Sputnik, une source officielle algérienne a déclaré que cette vidéo est une opération "de désinformation".

"Ces soldats maliens sont des stagiaires qui ont suivi une formation au sein de l’armée algérienne. Les images ont été prises lors de la célébration de la sortie de promotion. Il n’y a pas un seul militaire algérien en dehors du territoire national", assure la source de Sputnik qui a requis l’anonymat.

L’Algérie a officiellement modifié son approche en matière d’intervention militaire en dehors de ses frontières à l’occasion de l’amendement constitutionnel du 1ernovembre 2020. L’article 91 permet au Président de la République d’engager des opérations extérieures "après vote de la majorité du Parlement par les deux tiers de ses membres". Ces interventions doivent cependant entrer "dans le cadre du respect des principes et objectifs des Nations unies, de l’Union africaine et de la Ligue des États arabes, participer au maintien de la paix" (article 31). Depuis l’adoption de cet amendement, le gouvernement algérien n’a pas engagé de troupes en dehors sur le terrain extérieur.

 Source: Sputnik

Abonnez-vous à la chaine Youtube d'Afrique Media

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741