frenhaessw

Mali: à Bamako, les concertations s‘ouvrent malgré des absences remarquées

Début à Bamako des journées de la concertation nationale sur la préparation de la transition. Beaucoup de participants, mais aussi des absences remarquées.

10 Sep 2020    
Salle plénière du Centre international de conférence de Bamako (CICB) lors de la première journée de concertation nationale, le samedi 5 septembre 2020. Salle plénière du Centre international de conférence de Bamako (CICB) lors de la première journée de concertation nationale, le samedi 5 septembre 2020. David Baché/RFI

 Le grand absent de ces concertations, c’est sans conteste la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA), un acteur important du processus de paix. Alors selon son porte-parole Almou Ag Mohamed, des entretiens préalables entre la junte et la CMA  devaient avoir lieu avant cette journée de concertation, mais elles n’ont pas eu lieu. La CMA a donc le sentiment de ne pas être assez considérée. Dans la salle du Centre international de conférence de Bamako, la place des ex-rebelles était vide lors de la cérémonie d’ouverture.

Dans la même salle, on a certes vu des représentants du mouvement de contestation M5, qui a participé au départ du président Ibrahim Boubacar Keita. Mais certains ont quand même tapé quand même du poing sur la table en disant que le M5 n’était pas assez représenté.

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741
Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde