Russie: Vladimir Poutine reconnaît que le conflit en Ukraine est « un long processus »

Le président russe Vladimir Poutine

Le président russe, Vladimir Poutine, a reconnu, ce mercredi, que le conflit militaire de la Russie contre l’Ukraine « est long » dans la mesure où il s’agit d’un « long processus ».

Poutine a déclaré, lors d’une réunion en visioconférence avec des membres du Conseil russe des droits de l’homme, que l’opération militaire « est une mesure à long terme, mais elle a entraîné l’émergence de nouveaux territoires », rapporte la chaîne d’information Russia Today.

Il a expliqué que l’un des résultats de l’opération militaire était que la mer d’Azov est devenue « une mer intérieure de la Fédération russe ».

Le président russe a, d’un autre côté, mis en garde contre la menace croissante d’une guerre nucléaire, soulignant que la Russie considère les armes nucléaires comme « un moyen de défense ».

En réponse à une question sur le danger d’une guerre nucléaire mondiale, Poutine a indiqué qu' »une telle menace s’accroît ».

« Nous sommes conscients de la nature des armes nucléaires, et notre stratégie prévoit leur utilisation uniquement à des fins de défense, et nous considérons les armes de destruction massive et les armes nucléaires comme des moyens de défense », a expliqué Poutine.

Le 24 février, la Russie a entamé ce qu’elle qualifie d’opération militaire en Ukraine, qui a suscité de vives réactions internationales, et entraîné des sanctions économiques et financières « sévères » contre Moscou.

Anadolu Agency