frenhaessw

Gestion de la caf : le comite executif donne 20/20 a ahmad ahmad

20 /20, c’est la note obtenue par le président de la Confédération Africaine de Football (CAF), Ahmad Ahmad, à la suite d’une évaluation administrative faite par le comité exécutif, alors qu’il se prépare à organiser la grande fête du football africain, la CAN 2019 en Egypte. Le Comité exécutif a conclu à une gestion transparente et parfaite de la CAF.

20 Avr 2019    

C’est en mars 2017 que, Ahmad Ahmad battait le Camerounais Issa Hayatou pour la présidence de la Confédération Africaine de football. Dès sa prise de fonction, il instruit une vaste réforme au sein de l’organe et de ses compétitions, afin d’apporter une valeur ajoutée au football africain.

Point  d’honneur entre la CAF et les chefs d’Etat africains

ahmad ahmad 1

Si auparavant, l’instance du football africain se tournait uniquement vers les responsables des différentes fédérations, depuis un moment, s’est désormais installée, une  relation de proximité  entre la CAF et les gouvernements africains. Depuis sa prise de fonction au sein de l’instance faitière du football africain, le président Ahmad Ahmad entend bien travailler en étroite collaboration avec les gouvernements en place. C’est fort de cette relation qui va au-delà du classique, que l’on peut assister à une redistribution des CAN 2019, 2021 et 2023 et 2025.

ahmad ahmad 0

En effet, l’on se rappelle bien que la Cote d’Ivoire avait déjà introduit des recours au sein du Tribunal Arbitral du Sport (TAS), afin de contester le glissement de calendrier, suite au retrait la CAN 2019 au Cameroun. On a alors vu cette nouvelle dynamique CAF - Chef d’Etat entrer en action, afin d’éviter tout conflit ; ce qui n’est pas réellement le cas sous d’autres cieux. Inédit dans le monde de football africain, pour ne pas dire mondial.

Reformes au sein de la CAN

C’est l’une des grandes réformes que le président Ahmad Ahmad ait réalisé à la tête de l’Institution. La première en Afrique, qui s’avère d’ailleurs être un défi à relever. A cet effet, un  symposium consacré à une amélioration et une valorisation du football en Afrique, a été organisé. Les résultats ont été immédiats. Une CAN qui se jouera dorénavant en juin-juillet, avec une phase finale à 24 équipes au lieu de 16. En effet, pour le président de la CAF : « Toutes les autres confédérations internationales jouent leurs tournois majeurs à cette période. Nos joueurs africains ont longtemps souffert de ce dilemme : l’amour de leur pays ou l’intérêt financier. Ils allaient à la CAN en janvier sans être sereins. Il y avait la pression des clubs. LA CAF devait agencer son calendrier ». Un changement alors très apprécié car, il donne la chance à plusieurs équipes africaines de pouvoir participer au tournoi, mais aussi, permet aux joueurs évoluant hors du continent noir, dans des clubs étrangers, de participer à la compétition et de défendre les couleurs de pays. 

Un calendrier général adapté

Au de là de la CAN, le président Ahmad Ahmad a aussi décidé de changer les dates de ses compétitions interclubs. Il s’agit de la Ligue des champions et la Coupe de la Confédération. Ces deux compétitions vont maintenant avoir lieu du mois d’août au mois de mai de l’année suivante, comme les coupes d’Europe de clubs. Dans la même lancée, il s’agit d’harmoniser le calendrier général pour que les tournois des jeunes (CAN U20, U17, etc.) n’aient pas lieu en même temps que les coupes d’Afrique de clubs.

Une visibilité plus accrue du football africain

ahmad ahmad 2

Une coupe africaine hors du continent noir ; le président Ahmad l’a tenté et c’était pari réussi. En effet, au mois de mars dernier, la finale de la super-coupe de la CAF s’est jouée au Qatar entre Espérance de Tunis et le Raja de Casablanca. Au-delà des autorités du football africain qui étaient présents, les plus hautes autorités du Qatar, ont-elles aussi fait le déplacement pour accompagner et sceller désormais cette grande collaboration naissante. Les médias du monde entier étaient présents pour rendre mémorable ce grand moment du football africain. Le choix du Qatar était de donner plus de visibilité au football africain, vendre son image, afin d’être compté parmi les meilleurs au monde.

ahmad ahmad 3

Amélioration du statut des joueurs africains

ahmad ahmad 4

Si auparavant les anciennes gloires du football peinaient à se décarcasser et à s’ériger en légendes, aujourd’hui, la CAF, elle-même, met tout en œuvre pour que ses monuments soient valorisés. C’est dans ce sens qu’on a vu que lors des Trophées de la CAF, l’international ivoirien Didier Drogba co-présentait la cérémonie, tandis que Samuel Eto’o annonçait l’identité d’un vainqueur. Les deux footballeurs africains et d’autres anciennes gloires n’ont cessé de remercier Ahmad Ahmad pour la place de choix qu’il leur a accordée en cette occasion, et d’ailleurs comme à d’autres. Dans une logique un peu similaire, le ghanéen Anthony Baffoe a été promu à un poste stratégique au sein de l’administration de la Confédération. 

Reconsidération du Football féminin

En 2018, un symposium avait également été organisé, dans le but de booster les ligues féminines pour qu’il y en ait dans chaque pays africain. Pour Ahmad Ahmad, il faut : « remobiliser autour du football féminin en Afrique ». Et depuis, son accession à la tête de la Confédération, l’on ne saurait nier que le football féminin prend une tout autre couleur. Il est plus suivi, plus médiatisé, plus admiré et mieux organisé.

Pour le président la CAF, le football féminin doit rivaliser avec  à celui de l’Europe ou encore de l’Amérique latine. Lors du symposium, il a appelé à une mobilisation générale. Une décision concrète est d’ailleurs sortie de ce symposium : la création d’un nouveau département du football féminin. Il est installé au niveau de l’administration centrale de la confédération. Son but est d’organiser et d’optimiser tout l’environnement du football féminin sur le continent entre autre.

Elu à la tête de la Caf le 18 mars 2017, Ahmad Ahmad semble visiblement, imprimer ses marques en s’activant pour une gestion moderne de l’organe, transparente et qui respecte la bonne gouvernance, pour une administration digne de ce nom.

ahmad ahmad 5

 

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741
Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde