frenhaessw

Cameroun - Zones anglophones : le gouvernement appelle les étrangers à la prudence

Il ne fait plus très bon de voyager dans les zones anglophones du Cameroun. Surtout lorsqu’on est un étranger sans assistance sécuritaire. Ce mercredi, d’ailleurs, le ministre camerounais de la Défense a appelé les ressortissants étrangers à la prudence après la mort d’un missionnaire américain tué par balle dans le Nord-Ouest.

02 Nov 2018    

Dans son communiqué, M. Beti Assomo a demandé “aux ressortissants étrangers dont la présence serait véritablement indispensable (en zone anglophone) de signaler aux autorités administratives et forces de défense et de sécurité leurs mouvements dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-ouest en raison des attaques de groupes terroristes et bandes armées qui y sont régulièrement enregistrés”.

Mardi, Charles Wesco, missionnaire américain de 44 ans, a reçu une balle à la tempe alors qu’il se trouvait à bord de son véhicule en compagnie de son épouse, de son fils et de son chauffeur. L’incident s’est produit à Bambui, à 14 km de Bamenda, capitale de la région anglophone du Nord-Ouest.

Selon Yaoundé, cet acte est l‘œuvre des milices armées qui combattent l’armée régulière camerounaise en régions anglophones, pour l’obtention d’un Etat indépendant. Une enquête a “immédiatement” été ouverte tandis que les affrontements entre l’armée et les séparatistes ont fait quatre morts.

L’ambassade américaine n’avait toujours pas réagi à l’assassinat du missionnaire américain. Depuis le durcissement de la crise anglophone, cependant, elle alerte régulièrement ses citoyens d‘éviter les déplacements dans les zones en crise.

Ce n’est pas la première fois que des ressortissants étrangers sont tués dans les zones anglophones. Le dernier incident du genre remonte à juillet et concerne un pasteur ghanéen, retrouvé mort par balle près de Buea, dans la région du sud-ouest du Cameroun.

Avec africanews

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741
Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde