frenhaessw

Cameroun: en zone anglophone, pas de trace de la campagne présidentielle

Paul Biya se rendra-t-il dans les régions anglophones ? Aucune certitude. Annoncé lundi, son déplacement cette semaine à Buéa n’est finalement « pas confirmé ». Quoi qu’il en soit, jusqu'à présent, la campange semble absente des deux régions anglophones. La zone est en proie à des violences quotidiennes alors que les sécessionnistes ont menacé de s'en prendre aux électeurs, aux organisateurs et aux candidats.

03 Oct 2018    
Vue de la ville de Buea, dans la région anglophone du Cameroun, le 27 avril 2018. Vue de la ville de Buea, dans la région anglophone du Cameroun, le 27 avril 2018.

Au lancement de la campagne présidentielle le 22 septembre dernier, le message des autorités était clair : il ne faut pas céder à la peur et battre campagne dans les régions anglophones. Dans les faits, la menace des indépendantistes a eu raison des candidats.

Aucune affiche n'est présente dans les périphéries des villes de la zone. Seules les images du président sortant Paul Biya sont visibles dans les centres sous forte surveillance militaire.

Quant aux meetings politiques, ils ont été envisagés au sein de l'opposition, mais aucun n'a eu lieu. Jeudi dernier, le rassemblement populaire de l'opposant et ancien bâtonnier Akere Muna a par exemple été annulé.

Prévu à Limbé, il s'est transformé en un petit tour en ville et une courte allocution du candidat devant certains de ses sympathisants, selon la radio d'Etat, CRTV. Raison invoquée : des problèmes sécuritaires le matin même qui ont poussé l'équipe de campagne à annuler une visite dans le Nord-Ouest.

C'est aussi ce qu'a fait Maurice Kamto. Attendu ce mardi pour un meeting à Bamenda, le candidat du MRC a préféré se rendre directement dans son fief de Baffoussam.

Avec rfi

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741
Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde