frenhaessw

Burkina : face aux grèves dans l'économie, le Burkina rappelle ses retraités

Le ministère burkinabè de l‘Économie et des Finances est en branle depuis plusieurs semaines. Un bras de fer entre gouvernement et agents de ce ministère entame sérieusement les activités dans le secteur.

21 Jui 2018    

Pour y remédier, le gouvernement a fait appel à des volontiers et retraités. Ces derniers seront chargés d’assurer “la continuité du service”, ainsi en a décidé le Conseil des ministres qui s’est tenu le lundi.

Les agents en grève, regroupés au sein de la Coordination des syndicats du ministère de l‘Économie et des Finances (CS-MEF), dénoncent, en effet, une mesure du gouvernement visant à supprimer le Fonds commun (FC), un système de rémunération et de motivation des agents du ministère doté d’une importante enveloppe.

Le gouvernement, lui, évoque le dessein de mettre à plat le régime de rémunération afin de “garantir une gestion équitable et soutenable des rémunérations des agents de la fonction publique”, assure Rosine Coulibaly-Sori, la ministre de l‘Économie, des Finances et du Développement.

Acculé par les grèves à répétition, Ouagadougou a fait la concession de maintenir ce fonds sur l’année 2018, avant de le supprimer définitivement en 2019. Mais visiblement pas assez pour convaincre les frondeurs qui exigent simplement et purement le maintien de l’enveloppe.

Avec africanews


Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

MÉRITE PANAFRICAIN DES 1ères DAMES PRÉSENTÉE PAR Menga Tony Michael https://t.co/RL1GcEjY8P
EL DESPERTAR AFRICANO DEL 18-08-2018 PAR ROSY MONE https://t.co/8gcR0ldDi5
EXTRAIT MÉRITE 5: https://t.co/DrZTo8303y via @YouTube

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741
Les cookies facilitent le confort de visite. Pendant la visite de ce site, vous nous autorisez à utiliser des cookies.
Plus d'informations Ok