frenhaessw

Cameroun : une structure pour réinsérer les ex-miliciens

Création au Cameroun du Comité national de désarmement, de démobilisation et de réintégration. D’après un communiqué de la présidence camerounaise cette structure vise à offrir “un cadre d’accueil et de réinsertion sociale aux repentis de Boko Haram et aux membres des groupes armés du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.”

04 Déc 2018    

Le comité sera dirigé par un coordonnateur placé sous l’autorité du Premier ministre d’après le texte. Il précise par ailleurs que des centres seront ouverts à Mora, dans l’Extrême-Nord où l’on a déjà enregistré une centaine de repentis de Boko Haram, à Bamenda dans le Nord-Ouest et Buéa dans le Sud-Ouest.

Ces centres serviront de cadre au désarmement, à la démobilisation et à la réintégration.

La création de cette structure complète le plan d’assistance humanitaire d’urgence et le centre de coordination de l’assistance humanitaire des régions du Nord et du Sud-Ouest, déjà initié par Yaoundé. Le calendrier des activités encore moins le financement de ce comité ne sont pour l’heure connus.

Les pourfendeurs de cette structure soulignent qu’un accord de cessez-le-feu dans les régions du Nord et du Sud-Ouest notamment aurait dû précéder la création de ce Comité national de désarmement, de démobilisation et de réintégration.

Avec afrivanews

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

LIGNE ROUGE DU 07 12 2018: https://t.co/fZBivnP9nC via @YouTube
LIGNE ROUGE DU 11 12 2018: https://t.co/vDnzvYtJA0 via @YouTube
CAMEROUN/ FECAFOOT COMPRENDRE LA PARODIE D'ELECTION https://t.co/4LBR39oovZ
INTERVIEW BOB BOLABWE MBOKOSO: https://t.co/YtOxTgJY2J via @YouTube

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741