frenhaessw

Cameroun : des affrontements entre séparatistes et l'armée font au moins 10 morts

Affrontements meurtriers dans les régions anglophones du Cameroun où la situation sécuritaire continue chaque jour de se dégrader.

26 Oct 2018    

Mardi, des violents combats ont éclaté entre séparatistes et forces gouvernementales causant la mort d’une dizaine de personnes dont un soldat près de la ville de Ndu, dans le nord-ouest du pays.

Au cours de cette opération militaire menée par les autorités camerounaises, 16 otages détenus par les sécessionnistes ont été libérés a déclaré le porte-parole du gouvernement Issa Tchiroma Bakary.

L’armée camerounaise mène des offensives sur plusieurs fronts notamment dans les zones anglophones. Une trentaine de séparatistes auraient été tués au cours des combats, selon une source militaire.

Cependant Cho Ayaba, chef des Forces de défense ambazoniennes, l’un des principaux groupes sécessionnistes anglophones, a contesté mercredi ce chiffre. Il affirme que sept de leurs combattants ont été tués lorsque l’armée a saccagé l’un de leurs camps, et que trois soldats de l’armée sont également morts.

Le conflit entre les séparatistes anglophones qui veulent créer un État indépendant appelé Ambazonia et les forces gouvernementales est une épine dans le pied du président Paul Biya réélu à 71,28 % des voix.

L’année dernière, les séparatistes ont lancé une insurrection contre le gouvernement central majoritairement francophone après que les autorités ont violemment réprimé les manifestations pacifiques contre la marginalisation perçue des anglophones.

Avec africanews

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741