frenhaessw

Reckya Madougou : « la jeunesse africaine doit être son propre modèle »

L’Afrique de demain se trouve entre les mains de sa jeunesse. Une jeunesse qui doit cesser de rêver et comprendre qu’elle doit être l’entrepreneur de son propre destin. Reckya Madougou l’a encore rappelé à la jeunesse béninoise, lors de la première édition du « campus jeunes leaders » organisé du 1er au 3 décembre à l’Université d’Abomey-Calavi par  l’Association béninoise de droit constitutionnel (Abdc) en collaboration avec Hanns Seidel Foundation. Un message qui s’adresse aussi à l’ensemble de la jeunesse africaine.

06 Déc 2017    

 L’Afrique de demain se trouve entre les mains de sa jeunesse. Une jeunesse qui doit cesser de rêver et comprendre qu’elle doit être l’entrepreneur de son propre destin. Reckya Madougou l’a encore rappelé à la jeunesse béninoise, lors de la première édition du « campus jeunes leaders » organisé du 1er au 3 décembre à l’Université d’Abomey-Calavi par  l’Association béninoise de droit constitutionnel (Abdc) en collaboration avec Hanns Seidel Foundation. Un message qui s’adresse aussi à l’ensemble de la jeunesse africaine.

Devant l’assistance composée d’éminents juristes, d’experts de la Fondation Hans Heidel et un  parterre d’étudiants, l’ancienne ministre béninoise de la Justice et experte en finance inclusive, Reckya Madougou, a fait le constat que qu’on assiste aujourd’hui à une rupture de relève, ce qui nécessite que des activités comme le « campus jeunes leaders » soient souvent organisées en faveur des jeunes. Saluant cette initiative, la conseillère spéciale du président togolais a expliqué que cette rencontre est « la marque de votre détermination à impacter qualitativement le développement de votre pays ».

Face aux maigres ressources dont disposent les pays africains, il est évident que la jeunesse ne peut plus compter sur ses dirigeants pour se hisser aux rangs des leaders de demain. Il lui faut donc entreprendre. Mais pour cela, il faut une jeunesse qui ne dorme plus debout, mais une jeunesse désormais maître de son propre destin. « Cette jeunesse doit être son propre modèle », a indiqué Reckya Madougou qui précise qu’il n’y a pas de modèle mais de personnes incitatives. Une jeunesse qu’elle invite à faire éclore tout le potentiel qui sommeille à l’intérieur d’elle.

 Diplômée d’ingénierie commerciale à l’Institut supérieur européen de gestion de Lille et de l’école des hautes études internationales de ParisRekya Madougou a été membre des gouvernements successifs de Boni Yayi d’abord au poste de conseillère à l’Autorité transitoire de régulation des postes et télécommunications, puis en tant que ministre chargée de la Microfinance, de l’Emploi, des Jeunes et des Femmes, puis Garde des Sceaux, ministre de la Justice, de la Législation et des Droits de l’homme et porte-parole du gouvernement. Non sans avoir longtemps fait carrière dans le secteur privé. Depuis 2013, elle est experte internationale en finance inclusive et projets de développement pour le compte de certains organismes internationaux et gouvernements en Afrique. Elle est actuellement conseillère spéciale du président togolais Faure Gnassingbé.

Avec courrierdafrique


Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

EDITION SPÉCIALE: SUJET1 : https://t.co/d0wq0SNSGV
I posted a new video to Facebook https://t.co/H7CATg9X7G
GRAND RENDEZ-VOUS FORUM ÉCONOMIQUE INTERNATIONAL "MADAGASCAR 2018" https://t.co/BXf0FO7OsI
REPORTAGE MADAGASCAR DU 14 08 2018: https://t.co/p4lyYyIMJx via @YouTube

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741
Les cookies facilitent le confort de visite. Pendant la visite de ce site, vous nous autorisez à utiliser des cookies.
Plus d'informations Ok