frenhaessw

Présidentielle au Cameroun : le MRC exige une enquête sur les "observateurs" de Transparency

Plus de 48 heures après l‘élection présidentielle de dimanche au Cameroun, les résultats ne sont toujours pas communiqués. Le Conseil constitutionnel, seul habilité à prononcer ces résultats, dispose en effet de 15 jours après la tenue du scrutin pour le faire.

11 Oct 2018    

Dans cette attente qui paraît intenable et pour les candidats, et pour les Camerounais, de nouveaux rebondissements surviennent. Ce mercredi, le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) du candidat Maurice Kamto a tenu sa deuxième conférence depuis la fin du scrutin.

Son porte-parole y a notamment dénoncé une nouvelle fois des cas de fraude et quelques dispositions du code électoral, également en débat sur la toile camerounaise. Autre sujet abordé, la présence controversée de présumés “observateurs de Transparency International” relayée dans un sujet de la télévision nationale, la CRTV, en début de semaine.

Et nous disons bien que nous engagerons des poursuites. C'est à l'étude et nous n'y renoncerons pas

“Nous réitérons qu’une enquête publique doit être ouverte le plus tôt possible pour savoir qui sont ces faux mandataires de Transparency International ? Qui sont ceux qui les ont emmenés là bas, qui a autorisé cette diffusion ? Parce que nous savons qu’ils étaient là pour cautionner des fraudes qui se font en ce moment et sur lequel on aurait apposé le sceau de Transparency. Et nous disons bien que nous engagerons des poursuites. C’est à l‘étude et nous n’y renoncerons pas”, a précisé Olivier Bibou Nissack, porte-parole du candidat Kamto.

Mardi, les Etats-Unis ont appelé à la patience, afin de sauvegarder l’atmosphère généralement pacifique qui a régné durant le scrutin – outre dans les régions anglophones en crise, secouées par des violences.

Cette annonce de Washington fait notamment écho à la déclaration du candidat du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), Maurice Kamto qui a revendiqué dès lundi, sa victoire à la présidentielle. Toutefois, il n’a jusque-là pas concrétisé ses affirmations à travers des preuves, tout comme il n’a annoncé aucun chiffre.

Suivez dans le flux ci-dessous toutes les dernières informations relatives à la présidentielle courue par huit candidats dont le chef de l’Etat sortant, Paul Biya, 85 ans, à la tête du pays depuis 35 ans.

Avec africanews

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

AUDIENCE RELATIVE AU CONTENTIEUX ELECTORAL DU 18 10 2018 https://t.co/EN21RLtLnX
INSTITUTION EN LIGNE: https://t.co/t3XZ5xtAbu via @YouTube
Le ministre délégué des Relations extérieures (Minrex), Felix Mbayu (photo), informe du rapatriement, le 14 octobre… https://t.co/3bX03f0pJp
L’armée américaine a infligé de lourdes pertes aux islamistes shebab en Somalie. Environ 60 insurgés ont été tués d… https://t.co/JtDdgti1u5

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741