frenhaessw

Le Parti de Blaise Compaore cherche un Candidat pour les élections de 2020.

Les élections de 2020 approchent, et le championnat a déjà démarré dans le parti de l’ex-président Burkinabe, Blaise Compaore. La grande question est qui sera le porte flambeau du Congrès pour la Démocratie et le Progrès CDP aux prochaines élections présidentielles au Burkina Faso? L’actuelle président du parti Mr Eddie Komboigo, expert-comptable, homme d’affaire et ex-députe, élu lors du congrès du parti en mai 2018, affute ses armes pour remporter le titre de candidat du parti. A la lecture des derniers évènements qui ont fait l’actualité du parti, on peut dire que la bataille interne risque d’être rude. Surtout qu’un des potentiels ‘challenger’ de Mr Komboigo a déjà annoncé sa candidature aux élections présidentielles de 2020, sans préciser clairement  s’il le faisait sous la bannière du parti. Il s’agit de Kadre Desire Ouedraogo, ancien président de la commission de la CEDEAO et ancien ministre des affaires étrangères sous le régime de Blaise Compaore.

25 Jui 2019    

 « Le respect des textes du parti »  semble être ce que tout le monde revendique. Mais qui viole et a violé les textes du parti ? La justice Burkinabè a même été entremêlée aux guéguerres des clans de l’ex-parti au pouvoir.

En rappel, un congrès extraordinaire du CDP, qui était prévus pour se tenir le 16 Juin 2019 a été suspendus par la  justice suite à une plainte déposée par Mr Mahamadi Lamine Kouanda, membre du Bureau Politique Nationale contre le président du parti pour violation des textes du parti. Les textes du parti prévoient 600 membres pour the le Bureau Politique Nationale BPN, or l’actuelle BPN compte 1008 membres. Raison est donc donnée au plaignant et Injonction est donnée a Mr Eddie Komboigo, de conformer le nombre des membres du bureau politique nationale aux textes du parti avant de convoquer un congrès du parti. Il devra encore comparaitre devant la justice pour déterminer les membres du BPN conformément à l’article 32 des statuts du CDP. Certains militants du parti avec à leurs tête le député Yayah Zoungrana ont exigé lors d’une conférence de presse le 20 juin 2019, la démission du président du parti. Mr Eddie Komboigo a choisi le meeting du CDP a Manga a 100 kilomètres au de Ouagadougou, le samedi 22 juin 2019 pour réagir face aux attaques de ses adversaires de la maison CDP.

« Allez leur dire que je ne démissionnerai pas, allez leurs dire qu’ils perdent leurs temps, je les exhorte à revenir afin que nous puissions reconquérir le pouvoir d’Etat en 2020 » sont les propos d’Eddie Komboigo dans un long discours dans il a justifié le fait d’élargir le nombre des membres du bureau politique nationale par sa volonté de représentativité de toutes les diversités dans les instances du parti. Et c’est dans ce sens que le congrès du 16 juin a été convoqué pour modifier les textes afin de rendre cela possible » Cependant ses détracteurs ne sont pas du même avis, ils pensent par contre que le président du parti veut augmenter le nombre des membres du BPN pour pouvoir insérer ses proches. Une autres allocution a fortement marquée le meeting de Manga, c’est celle de Mélégué Maurice Traore, membre du haut conseil du parti et ancien président de l’assemble nationale du Burkina Faso. Il a déclaré dans un jeu de mots  « Le CDP n’a pas encore choisi de candidat, nous allons choisir un candidat, le parti a un candidat qui est là, c’est Eddie Komboigo » Ce message s’adresse en fait, à Kadre Desire Ouedraogo, qui ayant annoncé sa candidature de façon unilatérale se trouve d’office en conflit avec les textes du parti. C’est une situation qui joue en faveur d’Eddie Komboigo, qui pourrait brandir l’argument du respect des textes, si toutefois Kadre Desire Ouedraogo venait à essayer d’imposer sa candidature au CDP. Mais bien avant tout cela, l’équation politique qui reste encore non résolue au sein du CDP est de savoir si le prochain congrès qui doit être convoqué se tiendra avec un bureau politique national de 600 membres selon les textes en vigueur ou avec les 1008 membres ? Le feuilleton du respect des textes nous réserve d’autres épisodes dans les semaines à venir.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741
Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde