frenhaessw

La Mission d’observation électorale internationale valide le double scrutin en Guinée

Au cours d’une conférence de presse qu’ils ont animée ce lundi, 23 mars à Kaloum, les membres de la coordination des experts électoraux africains ont publié leur rapport d’observation du double scrutin du dimanche 22 mars.

23 Mar 2020    

Dans ce document de 7 pages, l’organisation valide le déroulement du scrutin et mentionne quelques manquements.

En ce qui concerne le matériel électoral, « la mission note avec satisfaction que dans la plupart des cas, le matériel électoral de bonne qualité livrée par la CENI était disponible et en quantité suffisante dans les bureaux de vote (BV).

La mission de la CEEA a constaté dans les bureaux de vote visités que le secret de vote a été respecté », dit Jean Marie Ngondjibangte, l’un des experts.

Sur la participation électorale, la mission dit, dans son rapport, avoir noté une forte mobilisation des électeurs.

« Les électrices et électeurs guinéens sont sortis massivement tôt le matin s’alignant en file indienne devant les BV de vote pour accomplir leur devoir citoyen librement, dans l’ordre, dans la discipline, et dans un climat d’apaisement, exceptés des cas de violences orchestrées par les activistes qui, malheureusement, ont entraîné des pertes en vie humaine que nous déplorons tous.

La mission a constaté que 98% des bureaux observés ont clôturé à l’heure légale. C’est-à-dire à 18 heures.

Le dépouillement et comptage des voix se sont faits en présence des membres de BV, des délégués des partis politiques, des observateurs nationaux et internationaux.

Nonobstant les petits manquements suscités, ne pouvant pas mettre en cause globalement le bon déroulement des élections législatives et le référendum constitutionnel du 22 mars 2020 en République de Guinée, la Mission de la CEEA s’accorde pour s’affirmer que ce double scrutin remplit les normes internationales en matière électorale », poursuit le communiqué.

Ces experts ont également déploré les violences qui ont émaillé ce scrutin avec des cas de morts et de blessés.

Pour eux, les agents des services de sécurité ont joué leur rôle de sécurisation des bureaux et des électeurs.

En conclusion, la coordination des experts internationaux africains annonce que ce double scrutin a rempli les conditions d’organisation des élections. Même si ‘’certains partis de l’opposition qui ont boycotté ces élections ont refusé de recevoir cette mission’’.

Mohamed Cissé

+224 623-33-83-57

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741
Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde