frenhaessw

Côte d’Ivoire : Depuis Paris, Guillaume Soro à Ouattara : « libérez les prisonniers… »

Depuis un certain temps, Guillaume Soro ne cesse de marquer sa divergence de point de vue avec le régime Ouattara. Après son appel au pardon et à la réconciliation, le PAN ivoirien demande maintenant la libération des prisonniers.

05 Mai 2017    
Guillaume Soro Guillaume Soro

Guillaume Soro plaide pour les prisonniers pro-Gbagbo

De passage à Paris, Guillaume Soro a tenu à se prononcer sur le climat social en Côte d’Ivoire. En marge d’une rencontre avec Alain Toussaint, ex-conseiller en communication de Laurent Gbagbo, le président de l’Assemblée nationale ivoirienne a évoqué la situation de Simone Gbagbo, ex-première dame, d’Hubert Oulaye, d’Assoa Adou, de Koua Justin et de bien d’autres prisonniers proches de l’ex-président ivoirien qui croupissent encore dans les geôles du pays. À en croire le député de Ferkessédougou, « il n’y a aucun intérêt à garder des gens en prison ». Puis, il ajoute : « C’est ensemble que nous devons construire la Côte d’Ivoire. »

Cependant, l’appel lancé par l’ex-patron de la rébellion ivoirienne est perçu par certains observateurs comme de la poudre aux yeux. Pour les tenants de cette assertion, GKS entendrait se poser en rassembleur pour mieux se positionner en 2020. Évoquer la libération de Laurent Gbagbo et ses compagnons emprisonnés s’apparenterait ainsi à un fonds de commerce à exploiter politiquement.

Toutefois, l’ex-leader syndical indique par ailleurs que les Ivoiriens ont effectivement besoin de se pardonner et de se réconcilier. Telle est sa position éloquemment affichée depuis son discours inaugural à la rentrée parlementaire de l’Assemblée nationale. En dépit des voix discordantes de ses détracteurs, Guillaume Kigbafori Soro ne semble nullement démordre. Mieux, il appelle ses compatriotes à « faire confiance au président Ouattara » pour donner une suite à sa requête. Aussi, d’aucuns estiment que la libération effective des prisonniers contribuera à décrisper davantage le paysage politique. Même si d’autres perçoivent cela du côté de la rue Lepic comme une sorte d’impunité et un déni de justice.

Avec afrique-sur7

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741
Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde