frenhaessw

CENTRAFRIQUE / Accords de Khartoum: de grande avancées vers leur application

Ce n’est qu’une question de temps. L’accord de Khartoum sera effectif dans quelques mois pour une Centrafrique sécurisée et en paix. Toutes les parties prenantes de ces accords de Khartoum s’investissent au quotidien dans le maintien de la paix, de la sécurité et de l'égalité des droits et des libertés pour tous les habitants du pays.

27 Oct 2018    

 

Les avancées sont palpables, deux mois après les accords de Khartoum. Une accalmie est peu à peu observée dans le pays grâce à l’implication de tous dans ce processus de paix, de concert avec le partenaire russe. Aucun réfractaire. La machine de la paix est lancée en RCA et est très loin de s’arrêter.

L’un des protagonistes de ces accords de Khartoum, le général Abdoulaye Hissène rassure les centrafricains du respect progressif par toutes les parties de ces accords de Khartoum.

Le cadre militaire et politique de la coalition du FPRC  affirme que ni son organisation ni aucune autre, ne se sont retirés des accords de Khartoum, deux mois après le rendez-vous de Khartoum. Ladite assise c’était soldée par la signature d'une déclaration d'entente, sur laquelle repose tous les espoirs. Il a souligné qu'ils sont prêts à poursuivre le dialogue.

« L’espoir vraiment, c’est sur cette déclaration. Il faudrait encore  regrouper très rapidement les signataires de cet accord pour qu’on puisse une fois encore s’accorder sur le strict respect de ce qui est dit dans cette déclaration. Parce que c’est la seule base qui peut vraiment faire avancer  vers la paix», a affirmé le général Abdoulaye Hissène à notre micro.

Il s’est voulu rassurant en ajoutant que « Personne n’a encore parlé de son retrait de ces accords de Khartoum, personne n’a encore parlé de ça ! Sauf qu’on observe des actes isolés qui n’entrent pas dans cette déclaration. Mais personne n’a décidé de se retirer de cette déclaration de Khartoum».

Les termes des accords de Khartoum, soutenues par la Russie

Les leaders des principaux groupes politico-militaires de la Centrafrique se sont retrouvés le 28 Août 2018 à Khartoum pour amorcer les premières véritables négociations qui d'ici quelques mois pourraient permettre au peuple centrafricain de fumer de nouveau le calumet de la paix et de la réconciliation.

Après deux jours de discussions intenses les protagonistes de cette assise de Khartoum se sont donné pour objectifs de Mettre fin à la violence, lutter contre la criminalité, assurer le développement économique durable et attirer des investissements sur l'ensemble du territoire de la RCA. Ces pourparlers ont débouché sur la signature d'une déclaration d'entente. Une étape importante de la pacification, qui porte déjà ses premiers fruits.

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

APPEL SUR LE CONTINENT DU 12 11 2018 1) CAMEROUN ; PAUL BIYA NON GRATA EN FRANCE ? 2) COTE D'IVOIRE / PAS DE PREUV… https://t.co/5DSClprvIT
LA GRANDE TRIBUNE DU 12 11 2018: https://t.co/hBMsIrZB0I via @YouTube
KIOSQUE PANAFRICAIN DU 12 11 2018: https://t.co/rW6rUBjRuN via @YouTube
GEOPOLITIQUE INTER DU 09 11 2018: https://t.co/b8ViegaSo2 via @YouTube

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741