frenhaessw

Coronavirus : Trump veut «redémarrer l’Amérique» en trois étapes

La barre des 30 000 morts recensés du nouveau coronavirus a été franchie aux Etats-Unis. « Nous pouvons entamer la prochaine phase de notre guerre », a déclaré le président Trump.

17 Avr 2020    
Washington (Etats-Unis), le 16 avril 2020. Donald Trump à la Maison-Blanche. Washington (Etats-Unis), le 16 avril 2020. Donald Trump à la Maison-Blanche. AFP/Mandel Ngan

Donald Trump ne veut pas perdre de temps. Le président des Etats-Unis a dévoilé jeudi son plan pour faire « redémarrer l'Amérique » en trois étapes, en fonction de la gravité de l'épidémie dans chaque Etat. Selon lui, le pays a probablement « passé le pic » des nouveaux cas recensés de coronavirus.

La barre des 30 000 morts recensés du nouveau coronavirus a été franchie aux Etats-Unis, où l'on compte désormais près de 33 000 décès selon le comptage dans la soirée de jeudi de l'université Johns Hopkins. Selon cette source, consultée à 20h30 (00h30 GMT vendredi), le pays a connu 4 491 décès supplémentaires en 24 heures.

« La prochaine phase de notre guerre… »

Mais avec des pans entiers de l'économie américaine en sommeil, le président Trump est déterminé à aller vite. « Sur la base des dernières données, notre équipe d'experts est désormais d'accord pour dire que nous pouvons entamer la prochaine phase de notre guerre, que nous appelons : faire redémarrer l'Amérique », a déclaré Donald Trump lors d'une conférence de presse à la Maison blanche.

Selon lui, « des grandes parties du pays pouvaient songer à rouvrir ». « La décision reviendra aux gouverneurs », a-t-il précisé, tout en estimant que certains Etats pourraient « littéralement » entamer le déconfinement « dès demain ».

Les gouverneurs des 50 Etats, qui ont pris des mesures variées de confinement de leur population, fixeront la marche à suivre, mais le gouvernement fédéral a publié ses « recommandations » pour les guider. Cette feuille de route prévoit trois étapes qui pourront se déclencher sur la base de critères précis. « Nous n'ouvrons pas tout d'un coup, on rouvre prudemment pas à pas », a précisé Donald Trump.

D'abord rouvrir les restaurants, pas les écoles

La première étape du redémarrage préconisé par la Maison Blanche prévoirait la réouverture des restaurants et des salles de sport sous certaines conditions, mais pas des écoles ni des bars.

Le port du masque de protection en public serait « fortement » conseillé, le télétravail devrait rester la règle et les mesures de distanciation sociale seraient maintenues.

Les personnes les plus vulnérables devraient rester confinées et les voyages non-essentiels « minimisés ».

Parallèlement, les autorités devraient être en mesure de dépister à large échelle les cas de coronavirus pour éviter une deuxième vague.

Si aucun « rebond » de l'épidémie n'est constaté, la phase deux pourrait s'enclencher, avec notamment une réouverture des écoles et la reprise des voyages.

La levée plus générale des restrictions, mais avec un maintien d'une certaine distanciation sociale, ferait l'objet d'une troisième phase, lorsque l'absence de résurgence de l'épidémie serait confirmée.

Mais les gouverneurs pourront adopter « une approche sur mesure qui répond aux circonstances spécifiques dans leur Etat », a déclaré le président républicain, qui avait un temps laissé entendre qu'il pourrait leur imposer les mesures à adopter.

Plus de 22 millions de personnes ont dû pointer au chômage

« Quand vous regardez le Montana, le Wyoming, le Dakota du Nord », des Etats relativement épargnés par la pandémie, « c'est très différent de New York, c'est très différent du New Jersey », les plus touchés, a relevé le président.

Publiés jeudi, les chiffres des nouvelles demandes d'allocations chômage confirment le désastre économique en cours : elles sont restées à un niveau historiquement élevé la semaine passée, bien qu'en léger recul, avec 5,2 millions de personnes qui ont rempli un dossier pour la première fois. Depuis un mois désormais que les mesures de confinement ont été mises en place ou renforcées, plus de 22 millions de personnes ont dû aller pointer au chômage après avoir perdu leur emploi ou subi une baisse drastique de leur activité

Les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé au monde, devant l'Italie (avec 22 170 morts), l'Espagne (19 315) et la France (17 941). La première puissance mondiale, où près de 667 800 cas ont par ailleurs été officiellement déclarés, a relevé ces trois derniers jours un bilan record du nombre de nouveau décès quotidiens.

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741
Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde