frenhaessw

Kenya : Uhuru Kenyatta se rendra en Chine pour négocier un nouveau prêt de plus de 3,6 milliards $ en faveur de son projet ferroviaire

Le chef de l’Etat kenyan Uhuru Kenyatta (photo) se rendra à Pékin, ce lundi, pour y négocier un financement. C’est ce qu’ont annoncé cette semaine plusieurs médias locaux, citant des sources officielles.

24 Avr 2019    

La nouvelle visite du président kenyan vise à obtenir un financement de plus de 3,6 milliards $. Celui-ci devrait permettre l’extension du projet de chemin de fer à écartement standard du gouvernement.

 Le nouveau financement devrait permettre d’étendre l’infrastructure aux villes de Naivasha et Kisumu, puis vers l’Ouganda afin de booster les échanges commerciaux dans la sous-région.

D’après le gouvernement, la deuxième phase du projet devant permettre de relier Nairobi à Naivasha sur 120 km pour un coût de 1,6 milliard $ devrait être achevée cette année.

Dans le cadre de sa visite, le chef de l’Etat kenyan devrait être accompagné du chef de l’opposition Raila Odinga, qui occupe également le poste de Haut représentant de l'Union africaine pour le développement des infrastructures en Afrique.

 Cette nouvelle visite intervient quelques mois après l’annonce d’une suspension du financement de Pékin, officiellement pour « établir la viabilité commerciale du projet ».

Notons que la Chine détient déjà plus de la moitié de la dette bilatérale du Kenya, avec une proportion estimée à 72 % de celle-ci, d’après les informations relayées par le quotidien kenyan Business Daily.

Moutiou Adjibi Nourou, agenceecofin

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741
Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde