frenhaessw

Afrique du Sud/Sommet des BRICS: la Russie confirme son grand intérêt pour l’Afrique

En marge du 10éme sommet des BRICS à Johannesburg, Vladimir Poutine a rencontré le président Emmerson Mnangagwa, du Zimbabwe. Il a également reçu dans la capitale sud-africaine Faure Gnassingbé, le président togolais. Le chef de l’Etat russe a ainsi profité de cette rencontre des pays émergents pour renforcer la confiance grandissante entre la Fédération de Russie et les pays africains.

28 Juil 2018    
Le président Vladimir Poutine et son homologue sud-africain Jacob Zuma lors de leur rencontre bilatérale en marge du sommet des BRICS à Fortaleza, au Brésil, le 15 juillet 2014. Le président Vladimir Poutine et son homologue sud-africain Jacob Zuma lors de leur rencontre bilatérale en marge du sommet des BRICS à Fortaleza, au Brésil, le 15 juillet 2014. AFP PHOTO / RIA-NOVOSTI

Le président russe Vladimir Poutine, a profité du sommet des Brics, en Afrique du Sud, pour redynamiser la coopération bilatérale avec plusieurs Etats du continent présent à Johannesburg. Ces derniers répondaient ainsi à une invitation du président sud-africain Cyril Ramaphosa, pour participer au forum BRICS-Afrique qui a pour ambition d'intégrer les organisations régionales africaines aux nations des BRICS. Ce sont plus d'une quinzaine de chefs d'Etats africains qui ont fait le déplacement.

Deux jours après l’ouverture des travaux, Vladimir Poutine a reçu Faure Gnassingbé. Selon des sources proches du président togolais- par ailleurs président de la CEDEAO- il était entre autres question de la relance du partenariat entre Moscou et Lomé. Les bases de ce nouveau départ avaient déjà été précisées en juin, lors de la visite dans la capitale togolaise de Mikhail Bogdanov, ministre adjoint des Affaires étrangères et conseiller du président russe pour l’Afrique.

Après avoir quitté son pays - à seulement 03 jours de l’élection présidentielle dont il est candidat - le président zimbabwéen, Emmerson Mnangagwa a également rencontré Vladimir Poutine. Pour le renforcement du partenariat entre les deux pays.

Un avantage certain en Afrique

La confiance dans le partenariat stratégique entre la Russie et les Etats du continent se renforce de façon exponentielle, jour après jour. Moscou bénéficie ici de plusieurs avantages : pas de passé colonial, un soutien accordé dans le passé aux mouvements africains de libération et la formation de nombreux cadres africains.

Guy Nfondop

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

APPEL SUR LE CONTINENT DU 12 11 2018 1) CAMEROUN ; PAUL BIYA NON GRATA EN FRANCE ? 2) COTE D'IVOIRE / PAS DE PREUV… https://t.co/5DSClprvIT
LA GRANDE TRIBUNE DU 12 11 2018: https://t.co/hBMsIrZB0I via @YouTube
KIOSQUE PANAFRICAIN DU 12 11 2018: https://t.co/rW6rUBjRuN via @YouTube
GEOPOLITIQUE INTER DU 09 11 2018: https://t.co/b8ViegaSo2 via @YouTube

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741