frenhaessw

L’Oréal dévoile le nom des lauréats du L’Oréal African Hair & Skin Research Grant 2019

Depuis sa création, la Recherche de L’Oréal s’est attachée à accroître les connaissances fondamentales de la physiologie de la peau et des cheveux sains : une meilleure compréhension de la diversité des signes qui affectent visiblement l’apparence, tels que le vieillissement, la dépigmentation, la sécheresse de la peau,… pour concevoir des produits adaptés aux caractéristiques biologiques des cheveux et de la peau, et améliorer le bien-être de chaque individu dans son environnement.

07 Oct 2019    

Néanmoins, de nombreuses questions restent encore sans réponse. Et l’objectif du L’Oréal African Hair and Skin Research Grant est d’alimenter cette quête de connaissances, au-delà d’un simple soutien financier. A son niveau, il contribue aussi à la promotion de l’excellence scientifique africaine en soutenant des chercheurs émérites, qui explorent des domaines encore vierges, en leur permettant de bénéficier des conseils d‘un reseau d’experts et en leur offrant une visibilité accrue.

En octobre 2019, L'Oréal a remis trois bourses de recherche d’un montant à trois chercheurs africains pour l’intérêt de leurs travaux cliniques sur la physiologie des cheveux et de la peau africains. Il s’agit de :

Dr Abdelmajid KHELIF, Université Cheikh Anta Diop, Dakar, Sénégal, pour son projet sur les Facteurs associés à l’apparition d’une hyperpigmentation post-inflammatoire pendant l’acné chez une population noire d’Afrique subsaharienne au Sénégal

Dr Evanson KAMURI, Kenyatta National Hospital, Nairobi, Kenya, pour son projet sur L’impact de la pollution atmosphérique sur la peau humaine : une étude transversale au Kenya

Dr Ehiaghe ANABA, Université de Lagos Teaching Hospital, Lagos, Nigeria, pour son projet sur une Étude communautaire sur la prévalence, la typologie et les résultats trichoscopiques de la perte de cheveux à Lagos, au Nigeria

Les lauréats ont été sélectionnés parmi plus de 31 candidats, sur la valeur scientifique, la qualité et l’originalité de leur projet de recherche, par un jury de 10 experts internationaux de la peau et des cheveux africains.

« La Direction médicale de L’Oréal a créé le L’Oréal African Hair and Skin Research Grant en 2013 pour accroître la connaissance de la peau et des cheveux africains, construire des partenariats médicaux et poursuivre nos collaborations avec des équipes scientifiques du continent africain » déclare le Dr Michèle Verschoore, Directeur médical, L’Oréal Recherche & Innovation.

Depuis sa création, le programme a reçu des projets de 8 pays d’Afrique subsaharienne. Les deux gagnants précédents, le Dr Willem Visser sur l’acné chéloïde en 2014, et le Dr Khoza Nokubonga sur l’alopécie centrifuge en 2016, ont pu soumettre leurs travaux pour publication dans des revues internationales de renom telles que le New England Journal of Medicine.

A propos de L’Oréal

Depuis plus de 100 ans, L'Oréal est dédié au métier de la beauté. Avec un portefeuille international de 36 marques diverses et complémentaires, le Groupe a réalisé en 2018 un chiffre d'affaires de 26,9 milliards d'euros et compte 82 600 collaborateurs dans le monde. Leader mondial de la beauté, L'Oréal est présent dans tous les circuits de distribution : le marché de la grande consommation, les grands magasins, les pharmacies et parapharmacies, le travel retail, les boutiques de marque et le e-commerce.

L’Oréal s’appuie sur son excellence dans les domaines de la recherche et de l’innovation et ses 3 885 chercheurs pour répondre à toutes les aspirations de beauté dans le monde. À travers son programme « Sharing Beauty With All » L’Oréal a pris des engagements ambitieux en matière de développement durable tout au long de sa chaîne de valeur, à l’horizon 2020.

Le Pr. FATIMATA LY a fait des études de médecine dans plusieurs universités d'Afrique et d'Europe et s'est spécialisée en dermatologie. Elle a publié plusieurs articles dans des revues internationales et participé à la célèbre conférence internationale sur les cellules pigmentaires. Elle donne également des conférences à l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar, où elle soutient également des étudiants de troisième cycle avec leurs propres thèses. Elle est actuellement chef du département de dermatologie pour l'hygiène sociale à Dakar et membre de l'AIIDA, une association luttant contre l'utilisation de produits de blanchiment de la peau

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741