frenhaessw

Conakry : l’ONG « Urgence Panafricaniste » dénonce l’utilisation du Franc CFA en Afrique

Une ONG dénommée Urgence Panafricaine a organisé une conférence-débat à l’Université Koffi Annan de Guinée, ce samedi 19 août 2017. Le thème a porté sur la coopération entre la France et les pays d’Afrique, notamment le franc CFA. Pour les organisateurs, la journée du 19 août est une occasion pour dire « Non au franc CFA » qui constitue une survivance de la colonisation, a appris sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

22 Aoû 2017    

Le représentant d’Urgence Panafricaine en Guinée, Lamarana Diallo est revenu sur les objectifs de la rencontre : « nous avons organisé cette conférence aujourd’hui pour dire non à la coopération France-Afrique. Cette coopération est à revoir et nous nous inscrivons dans la pensée de nos aînés panafricanistes comme les Cheick Anta Diop, Kwamé Nkrumah, Sékou Touré et les Thomas Sankara », a-t-il dit tout en précisant que son ONG compte répondre à l’appel lancé par ces grands leaders africains.
Pour Lamarana Diallo, l’heure a sonné pour que la jeunesse consciente africaine se lève pour dire non à la présence française en Afrique dans les domaines militaires et autres.
Le conférencier Abdourahamane Baldé, membre de cette ONG, a évoqué les points débattus. « Il a été question du fonctionnement de la monnaie qu’on appelle le franc CFA, chose que nous dénonçons. Cette monnaie constitue pour nous un frein au développement de l’Afrique. Sur le plan monétaire, nous voulons que l’Afrique ait sa souveraineté totale pour répondre à la préparation de son souvenir », a-t-il soutenu.

D’après monsieur Baldé, certains pays africains qui n’utilisent pas le CFA comme monnaie ont des économies très développées. « Quand nous prenons des exemples comme le Ghana, le Nigeria ou les pays maghrébins, ce sont des pays qui s’en sortent pas mal. On ne peut pas comparer ces pays qui ont une souveraineté monétaire aux pays qui utilisent le CFA. Il n’y a pas photo entre ces pays en matière de développement », a-t-il lancé.

Les membres de l’ONG « Urgence Panafricaine » ont proposé des solutions pour rendre l’Afrique autonome. « La lutte contre le franc CFA, la lutte contre les présences militaires françaises sur le continent et la lutte contre l’oligarchie en Afrique et à l’extérieur », préconisent-ils.
En outre, Abdourahamane Baldé soutient que le franc CFA est un caillou dans la botte des africains. Il ajoute qu’en Afrique « on a des chefs d’État marionnettes, ils sont au service de la France. Ils n’ont aucun souci pour leurs populations. Les panafricanistes sont peu parmi eux », martèle-t-il.

A rappeler que l’ONG Urgence Panafricaniste a été créée en 2015 par le franco- béninois Kemy Sebba. Elle a pour vocation de lutter pour l’émancipation des peuples africains en parlant du Panafricanisme.

Source guineematin


Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Edition spéciale ce soir sur Afrique Média: Les dessous de la démission de Robert Mugabe de la présidence du... https://t.co/LRUShWnzvV
Edition spéciale ce soir sur Afrique Média: Les dessous de la démission de Robert Mugabe de la présidence du... https://t.co/GCGDgEqsn7
CAMEROUN: LE GOUVERNEMENT FAIT RAPATRIER 250 MIGRANTS CAMEROUNAIS EN SITUATION DIFFICILE EN LIBYE... https://t.co/ObCkcFv33E
MIGRANTS CAMEROUNAIS RAPATRIÉS DE LIBYE : "C'ÉTAIT L'ENFER TOTAL!"... https://t.co/0euBkz7IVW

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741