frenhaessw

Centrafrique : La France sur le dos de la Russie

La coopération Russie - Rca ne fait pas les bonnes affaires de tout le monde. Surtout pas celles de la France qui multiplient des stratégies pour déstabiliser le partenaire majeur de la Centrafrique. Le France craint pour ses intérêts dans ce pays de la corne de l’Afrique. Ça se précise de plus en plus : la France agit sous couverts des rebelles Séléka pour déstabiliser le pays.

06 Aoû 2018    

D’après nos sources, des chefs de divers groupes se rencontreront d’ailleurs ce mercredi 8 août 2018 à Ndjamena au Tchad, à l’initiative de la France. Il sera question lors de cette assise d’après ces mêmes sources, de protester contre la coopération progressive du Président Faustin-Archange Touadéra avec la Russie. Noureddine Adam, Maxime Maakom, Abdullaye Hissen et d’autres leaders agiront donc ce 08 aout sur instructions des autorités françaises. Cette protestation devra aboutir sur un ultimatum à imposer au gouvernement centrafricain, à l’encontre du partenaire russe.

Les chefs rebelles se sont laissé convaincre de ce que  les Russes devraient quitter la RCA. Ils prévoient imposer au gouvernement centrafricain, des reformes rigoureuses limitant le mandat du Président. En cas de cet ultimatum, ces rebelles promettent intenter des actions visant à destituer le Président Touadéra.

La France vit très mal depuis plusieurs mois, le partenariat gagnant-gagnant entre la Centrafrique et la Russie. Une coopération qui d’après ces français, est instaurée à leur dépend sur quasiment tous les plans : politique, sécuritaire et humanitaire.

Les succès des soldats et l’amplification de l’armée nationale préoccupent les chefs rebelles et la France car leur influence se réduit désormais dans les régions et leurs affaires, souvent illégales, se retrouvent perturbées par cette coopération fructueuse.

Depuis un an, 5 militaires et 170 instructeurs civils ont été envoyés de la Russie en RCA, pour former les soldats des FACA. Et là encore, la France voit rouge.

La France a toujours habitué l’Afrique à des cadeaux empoisonnés.  Le pays d’Emmanuel Macron a tendance à négocier avec les terroristes. C’est sa politique extérieure habituelle en Afrique. Lors de ces négociations, les forces françaises fournissent des armes à ces terroristes. Et le résultat au finish, est autre que celui de l’apaisement des tensions. Au finish la France a toujours contribué à dynamiser l’instabilité dans les pays africains, freinant ainsi leur développement.

La Centrafrique en a pris conscience et est déterminée à rompre cette dépendance malsaine de la France ! Le pays de Faustin Archange Touadéra se tourne résolument vers la Russie pour  des relations plus pacifiques et bénéfiques. Ce, malgré de multiples initiatives de déstabilisation.

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

AU COEUR DE L'ELECTION PRESIDENTIELLE 2018 AU CAMEROUN DU 15 10 2018 PRESENTE PAR VANESSA NGADI KWA https://t.co/O2XYBJ0y4z
REVUE DE PRESSE : KIOSQUE PANAFRICAIN DU 15 10 2018: https://t.co/kwxOh3D2Ub via @YouTube
REVUE DE PRESSE : GRANDE TRIBUNE DU 15 10 2018: https://t.co/qmEgg6jNZK via @YouTube
APPEL SUR LE CONTINENT DU 15 10 2018 https://t.co/cy05gfg5gl

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741