frenhaessw

Les Arabes et la peau noire : au cœur d’une question d’identité et de racisme

Être noir dans le monde arabe d’aujourd’hui est un enjeu complexe qui se trouve au croisement de la religion, de la race et de la classe sociale. Le monde arabe a connu de nombreux cas de discrimination raciale. Les médias diffusent souvent des images d’Arabes à peau claire, habituellement présentés comme des blancs. Ceci en dépit du fait que l’histoire de la plupart des nations arabes est marquée par des personnes à peau noire. Mona Eltahawy en vient alors à se demander : mais quel est donc ce vilain petit secret que cherche à cacher le monde arabe ?

08 Mai 2017    
Femme de peau noire Femme de peau noire (Crédit photo Dark Skinned Black Beauty Tumblr)

Être noir dans le monde arabe d’aujourd’hui comporte des implications qui se situent au croisement complexe de la religion, de la race, et de la classe sociale. Pendant longtemps, les Noirs ont subi la discrimination, l’oppression, l’esclavage et l’assujettissement, sous-tendus par des idéologies racistes et coloniales. La peau noire a été regardée et traitée avec dédain, et on lui a attribué différents noms négatifs et dégradants.

Mais les femmes noires ont commencé à reconquérir leur identité raciale, manifestant de la fierté à l’égard de la couleur de leur peau. Les hashtags #melanin #melaninpoppin #melaninonfleek #melaninrich #melaningoals #melaninbeauty #melaningoddess et de nombreux autres éléments auxquels on pourrait associer la mélanine à travers un hashtag ont été créés pour promouvoir la beauté et la fierté qu’inspirent la peau noire.

Le mouvement Mélanine a également eu un énorme impact sur les femmes noires en quête d’une réaffirmation de leur couleur noire naturelle, et qui commencent à apprécier leurs cheveux noirs naturels. Sous ce rapport, la romancière nigériane Chimamanda Ngozi Adichie s’est illustrée en tant que défenseure des cheveux naturels, un thème qu’elle évoque d’ailleurs dans son roman intitulé « Americanah », et son militantisme a eu des répercussions significatives. À ce sujet, l’incident qui vient rapidement à l’esprit c’est celui des élèves du « Pretoria High School for Girls » qui ont protesté contre la politique relative aux coiffures pratiquée par l’école, déclarant comment leurs cheveux ont été qualifiés de désordonnés et comparés à un nid d’oiseau.

Être Noir dans le monde arabe

L’idée problématique et largement répandue selon laquelle tous les Arabes ou les Indiens sont de peau claire a poussé de nombreux Arabes noirs à se blanchir la peau.

Abeer Sinder est une Arabe noire victime de racisme (Crédit photo Abeer Sinder Twitter)

Dans une vidéo YouTube récente devenue virale et intitulée « Oui, elle est noire… Mais elle est jolie » (en arabe), la blogueuse santé et beauté saoudienne, Abeer Sinder, parle des nuances du racisme auxquelles elle a fait face.

Dans une déclaration faite à « The New Arab », Sinder dit, « en grandissant, j’ai toujours pensé que ma peau noire était belle et que j’étais jolie… mais tout a changé quand j’ai dû sortir affronter la société ; j’ai commencé à entendre tant de commentaires haineux et racistes qui m’ont poussé à me haïr pendant un moment… J’ai même pensé à me blanchir la peau. »

La question du racisme dans les pays arabophones est une question qui semble se manifester à plusieurs niveaux. La féministe et militante égyptienne, Mona Eltahawy, dans son article intitulé « the Arab world’s dirty secret » (le secret du monde arabe) dit :

« En Égypte, nous sommes un peuple raciste et, à ce sujet, nous vivons dans un profond déni. Sur ma page Facebook, j’ai indexé le racisme dans un argument et un Égyptien a écrit pour nier que nous sommes racistes. Et comme preuve, il a évoqué un programme sur la radio égyptienne qui passe des chansons et de la poésie soudanaises !

Notre silence sur le racisme détruit non seulement la chaleur et l’hospitalité dont nous sommes fiers en tant qu’Égyptiens, et ce silence a des conséquences dangereuses.

Si ce n’est le racisme, qu’est-ce qui a permis à des centaines de policiers antiémeutes, le 30 décembre 2005, de prendre d’assaut un camp de fortune au centre du Caire pour déguerpir 2 500 réfugiés soudanais, piétinant ou battant à mort 28 personnes, dont des femmes et des enfants ? »

Elle ajoute :

« Le racisme que j’ai vécu dans le métro du Caire reflète la situation qui prévaut dans le monde arabe dans son ensemble, où la souffrance au Darfour est ignorée parce que ses victimes sont noires, parce que ceux qui créent la misère au Darfour ne sont pas américains ou israéliens, et nous ne prêtons attention que quand l’Amérique et Israël se comportent mal. »

L’absence de modèles sociaux ou publics pour la jeune fille noire a poussé Sinder à bloguer en Arabie Saoudite et au Moyen-Orient. Parlant à « The New Arab », elle dit : « Je ne me retrouvais dans aucune des figures publiques et influenceurs du domaine de la mode que je suivais. J’ai cherché une personne qui avait le même teint que moi afin de pouvoir bénéficier de leur expérience, mais je n’en ai trouvé aucune… Alors, j’ai décidé d’être cette personne pour beaucoup d’autres Arabes noirs. »

La lutte contre le racisme a toujours été plus vif en Amérique et en Europe, mais le monde arabe, selon Dawud Walid, « est en manque d’un mouvement durable avec des leaders qui abordent méthodiquement la question du racisme anti-noir avec une certaine régularité ». Walid, parlant à « The New Arab », ajoute que : « Ce n’est même pas considéré comme une préoccupation sociale majeure qui mérite d’être reconnue, encore moins abordée; c’est l’hypocrisie à laquelle font face les immigrants et réfugiés africains, et même les Arabes noirs. »

Vu les récents meurtres d’immigrants africains en Libye, la haine qu’éprouvent les Arabes vis-à-vis de la peau noire n’est plus un vilain petit secret.

Avec thisisafrica


Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

PRESSE-COTE D’IVOIRE : UN PLAN DE 10 MILLIARDS FCFA POUR ÉVITER LA FAILLITE À FRATERNITÉ MATIN ADOPTÉ... https://t.co/DWLOt0LQp7
UN ASTÉROÏDE ÉNORME FONCE VERS LA TERRE, LA DATE DE SON ARRIVÉE EST DÉJÀ CONNUE... https://t.co/0UeyPQiVQu
LE FIASCO EN LIBYE, MA «PIRE ERREUR» CONFESSE OBAMA... https://t.co/T2iOsbsJf7
ALGÉRIE : BOUTEFLIKA COMPTE BRIGUER UN CINQUIÈME MANDAT EN 2019... https://t.co/oAudvpSc3v

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741