frenhaessw

La CPI confirme la somme des indemnités dont Thomas Lubanga doit s'acquitter

La chambre basse du Congrès américain a adopté mardi une motion condamnant les "commentaires racistes" du président américain, une accusation dont il s'était plus tôt défendu tout en continuant d'attaquer violemment quatre élues démocrates issues de minorités.

19 Juil 2019    

 La Chambre d'appel de la Cour Pénal Internationale a confirmé la décision de réparation des victimes dans l'affaire Thomas Lubanga. Cet ancien chef rebelle congolais, ex-président de l'Union des patriotes congolais (UPC) avait été reconnu coupable en mars 2012 de crimes de guerre et d'enrôlement d'enfants-soldats. Âgés de moins de 15 ans, ils avaient forcé ces derniers à participer aux hostilités dans le cadre d'un conflit armé en Ituri, en République Démocratique du Congo, au début des années 2000.

La CPI l'avait condamné à une peine de 14 ans d'emprisonnement et au versement, aux familles de victimes, de réparations s'élevant à 10 millions de dollars. Une décision qui a été confirmée jeudi par la Chambre d'appel de la CPI. Mais, sachant que Thomas Lubanga est indigent, ce versement pourra-t-il un jour s'opérer ?

Ecoutez ci-dessus les explications de Patrick Tshubuyi. Il est responsable de la sensibilisation au Bureau de la CPI en RDC. 

"Il revient en premier lieu à l'accusé de faire face aux réparations" (CPI)

Avec DW

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741
Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde