frenhaessw

Les fast-foods envahissent la Côte d'Ivoire

L'Afrique est réputée pour sa diversité. On peut embrasser toute sa variété si l'on regarde les medinas du Maghreb, les littoraux égyptiens, les villages d'Afrique Noire, ou les étendues sauvages d'Afrique du Sud. Il en va de même pour sa gastronomie. L'Afrique recèle de saveurs et de recettes que l'on peut découvrir en France, mais qu'on ne découvre jamais vraiment qu'en voyageant en terres africaines. Et pourtant...

09 Jan 2018    

La folie fast-food

Depuis les débuts de la civilisation humaine, on a connu des restaurants (sous des formes bien diverses, et différents de ce que l'on peut appeler aujourd'hui "restaurants", mais l'idée était là). Les tavernes antiques grecques ou romaines ou les auberges moyen-âgeuses sont là pour nous le rappeler. Si McDonald's, né en 1940, est la première enseigne a avoir connu un succès planétaire, le véritable premier fast-food serait né en Kansas en 1921 sous le nom de White Castle. Il proposait alors des burgers à emporter pour un lunch rapide. Si aujourd'hui, il existe de très bons restaurants de burgers que l'on peut également se faire livrer, les fast-foods ont tout de même la côte. Ils ont connu un essor considérable et ne se limitent aujourd'hui pas seulement aux hamburgers, puisqu'il existe des fast-foods pour les différentes cuisines du monde : Taco Bell pour la nourriture mexicaine ou Subway pour les sandwich ne sont que des exemples.

Destination Côte d'Ivoire

Début décembre, le quotidien Le Monde a sorti un reportage sur les fast-food en Côte d'Ivoire. Dans cet article, le journaliste souligne l'importante proportion d'"urbains pressés" qui peuvent être "captés" comme clientèle potentielle par les chaînes de fast-food. Le premier Burger King a ainsi ouvert dans la capitale en 2015 et depuis 2 ans, sept autres l'ont suivi. Les marques françaises ne sont pas non plus en manque puisque les chaînes de boulangerie Paul ainsi que La Brioche Dorée y ont ouvert leurs portes il y a déjà quelques temps.
Les raisons de l'émergence soudaine de fast-foods dans la capitale ivoirienne Abidjan ? D'après l'article, plusieurs facteurs en seraient responsables : un taux de croissance de presque 10%, l'apparition d'une classe moyenne et l'implantation de nombreuses entreprises internationales avec leur lot d'expatriés.

Et le Slow Food ?

Le slow food - symbolisé par un escargot - est né en réaction au fast-food en 1986 en Italie. Cette organisation fondée par Carlo Petrini, est même reconnue par la FAO (l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture). Le fast-food est alors vu comme un danger pour les produits du terroir, le plaisir de manger et la gastronomie comme culture dans son ensemble. Mais malgré ces avancées, les fast-food ont encore de belles heures devant eux.

Dans un monde trop pressé peut-être, où le travailleur lambda doit manger sur le pouce entre deux réunions le midi et est trop fatigué pour cuisiner le soir. Dans un monde trop cher, peut-être encore, où les étudiants et les travailleurs précaires n'ont pas les moyens de se payer un "vrai" restaurant. Quoiqu'il en soit la restauration rapide n'est pas prête de s'arrêter et Abidjan reste une capitale à surveiller de près dans cette folie fast-food.


Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

LIGNE ROUGE DU 18 01 2018: https://t.co/MTV2RHFW7a via @YouTube
VIEWS ON THE CONTINENT OF 17 01 2017: https://t.co/XmYQLkc2uW via @YouTube
Interview Du Président Obiang Nguema sur France24 et Rfi: https://t.co/tBGAJudQOe via @YouTube
APPELS SUR LE CONTINENT 17 01 2017: https://t.co/jgjMUkbGBC via @YouTube

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741