frenhaessw

Plus de 400 millions d'euros pour la force du G5 Sahel

Lors de la conférence des donateurs, vendredi à Bruxelles, des promesses financières de 414 millions d'euros ont été faites aux pays du G5 Sahel. Le budget ainsi bouclé, la force sera bientôt complètement opérationnelle.

25 Fév 2018    

 414 millions d'euros, soit plus que les 300 millions initialement demandés : c'est le montant promis par les donateurs réunis vendredi (23.02.18) à Bruxelles au chevet de la force conjointe africaine G5 Sahel. C'était lors d'une conférence internationale sur le financement de cette force. L'Union européenne qui avait déjà annoncé une aide de 50 millions d'euros a décidé de doubler la mise. Mais l'ambition militaire et purement sécuritaire est de plus en plus jugée insuffisante pour venir à bout du péril terroriste dans la région du Sahel.

Déploiement complet imminent

Avec ces dons, les pays membres du G5 Sahel (Tchad, Niger, Mali, Burkina Faso et Mauritanie) espèrent rendre complètement opérationnelle leur force commune qui devrait compter cinq mille soldats à la fin du premier semestre 2018. La conférence des donateurs permettait ainsi de boucler le budget du G5 Sahel.

Pour Federica Mogherini, chef de la diplomatie européenne, "l'objectif est d'avoir la force opérationnelle en mars (2018, ndlr). Et le grand défi était de mobiliser cet argent maintenant. Et là, on est arrivé à mobiliser l'argent qu'il faut."

Al-Kaida im Islamischen Maghreb (AFP/Getty Images)

Image issue d'une video montrant des combattants djihadistes à Gao (Mali) en 2012

Mauvais signe pour les djihadistes

L'annonce du déploiement de la force conjointe du G5 Sahel a rendu nerveux les groupes djihadistes qui ont multiplié les attaques notamment au Mali, au Niger et au Burkina Faso. En réaction, les Etats du Sahel ont redoublé de pression pour activer au plus vite la force conjointe.

Mais, pour plus d'efficacité, l'aspect sécuritaire sera complété par l'investissement dans le développement. Cela apparaît désormais clairement dans le discours des partenaires européens du G5 Sahel. Angela Merkel, la chancelière allemande a ainsi déclaré lors d'une conférence de presse après la conférence des donateurs de Bruxelles que son pays était déjà dans "la logique de combattre l'immigration irrégulière et cela implique évidemment des considérations sécuritaires mais cela requiert aussi des perspectives de développement dans la région."

À Bruxelles, en dehors de l'offre de l'Union européenne dans laquelle ils sont engagés, certains pays européens ont annoncé une aide bilatérale au G5 Sahel. La France va donner 1,2 milliard d'euros, l'Allemagne offre un peu plus. "L'Allemagne s'est réorientée sur la coopération au développement et va investir 1,7 milliards d'euros dans des projets de développement des pays du G5 Sahel jusqu'en 2020" a déclaré Angela Merkel.

Dürre in Niger (ABDELHAK SENNA/AFP/GettyImages)

Coupler l'action militaire à l'action de développement

C'est le vœu de la société civile qui en fait l'unique solution de réussite du G5 Sahel. Dans une interview à la DW (Deutsche Welle), Hamza Senoussi, Secrétaire général du Centre d'études pour le développement et la prévention de l'extrémisme basé au Tchad souligne la nécessité de "penser à une option autre que militaire. L'option militaire à elle seule ne peut pas éradiquer définitivement le terrorisme." Et cette éradication ne peut pas se faire "dans l'ignorance" insiste-t-il, faisant allusion à l'investissement dans l'éducation.

Si les réactions sont plutôt à la satisfaction devant le budget qui est enfin bouclé, des voix s'élèvent contre certains financements, notamment ceux de l'Arabie Saoudite et du Qatar. Ces pays sont parfois accusés de financer ou de manquer de fermeté avec les djihadistes à travers le monde. La conférence de Bruxelles fait suite à plusieurs autres rencontres : celles de Paris en juin, de New York en septembre et d'Abidjan en novembre 2017.

Avec DW


Media

"L'Allemagne s'est réorientée vers la coopération au développement dans le Sahel" (Angela Merkel)

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

APPEL SUR LE CONTINENT DU 21 06 2018: https://t.co/E3KesWwMVd via @YouTube
LIGNE ROUGE DU 21 06 2018: https://t.co/ay2UpieNsq via @YouTube
KIOSQUE PANAFRICAIN DU 21 06 2018: https://t.co/obqh3QWycX via @YouTube
GRANDE TRIBUNE DU 22 06 2018: https://t.co/UhcHOpgaY1 via @YouTube

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741