frenhaessw

Après Bouygues la semaine passée, c’est maintenant Areva qui licencie en Afrique

Au Niger, l’une des filiales du groupe français Areva se prépare à licencier 200 agents et à couper 500 postes de sous-traitants. « Nous sommes contraints de prendre cette décision: c'est une question de survie pour Somaïr », annonce Areva.

15 Oct 2017    

La Somaïr est une mine d’uranium contrôlée à 63,4% par Areva, située à quelques kilomètres de la ville d’Arlit, au nord du Niger, dans la région d’Agadez. La mine a produit 2650 tonnes d'uranium métal en 2010, soit une production cumulée d'environ 52 500 tonnes depuis le début de la production.

« Les conditions du marché sont très difficiles et les prix de l'uranium très bas, à 1 dollar la livre. Somaïr doit adapter son organisation industrielle et ajuster ses effectifs» a déclaré Areva à l’AFP.

La semaine passée, c’était le groupe Bouygues qui annonçait le licenciement de 300 personnes au Gabon.

Avec agenceecofin


Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

PRESSE-COTE D’IVOIRE : UN PLAN DE 10 MILLIARDS FCFA POUR ÉVITER LA FAILLITE À FRATERNITÉ MATIN ADOPTÉ... https://t.co/DWLOt0LQp7
UN ASTÉROÏDE ÉNORME FONCE VERS LA TERRE, LA DATE DE SON ARRIVÉE EST DÉJÀ CONNUE... https://t.co/0UeyPQiVQu
LE FIASCO EN LIBYE, MA «PIRE ERREUR» CONFESSE OBAMA... https://t.co/T2iOsbsJf7
ALGÉRIE : BOUTEFLIKA COMPTE BRIGUER UN CINQUIÈME MANDAT EN 2019... https://t.co/oAudvpSc3v

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741