frenhaessw

Après ses déboires au Cameroun, la Banque populaire caisse d'épargne envisage un départ d'Afrique

Elle est bien loin l‘époque où la Banque populaire caisse d‘épargne avait des idées plein la tête pour l’Afrique. À en croire le site Médiapart, la banque française qui détient des succursales en Afrique veut se retirer du continent. À l’origine, un retentissant scandale au Cameroun.

05 Déc 2017    

Entre l’Etat camerounais et la Banque populaire caisse d‘épargne (BPCE), la tension demeure. La banque française se retrouve au cœur d’un tumulte qui concerne sa filiale camerounaise, la Banque internationale du Cameroun pour l‘épargne et le crédit (Bicec).

En mars 2016, un trou de plus de 50 milliards de francs CFA a été découvert dans les caisses de la banque. Si certains dirigeants camerounais de la banque ont été placés sous mandat de dépôt, des principaux protagonistes de l’affaire restent hors d’atteinte. C’est notamment le cas du président du conseil d’administration, Jean Baptiste Bokam, “qui n’a toujours pas été entendu”, souligne le quotidien camerounais Le Jour en se basant sur le témoignage d’un enquêteur en charge de l’affaire.

Par ailleurs, une injonction du président camerounais Paul Biya pour un audit des comptes de la banque est restée lettre morte, ajoute le média. Pourtant, un précédent rapport de l’Agence nationale d’investigation financière fait cas de nombreuses failles au sein de la banque comme “des crédits de complaisance, des services financiers indus, la non-concordance des chiffres étalés sur plusieurs exercices, des faux en écriture, etc.”

Toujours selon Le Jour, le directeur général de la Banque internationale du Cameroun pour l‘épargne et le crédit (Bicec) aurait rendu sa démission et devrait quitter le Cameroun au plus tard ce dimanche 3 décembre. Aucun lien n’a cependant été établi entre cette présumée démission et le scandale en cours.

Dernier rebondissement dans l’affaire, la Banque populaire caisse d‘épargne aurait décidé de freiner son “internationalisation” comme elle l’annonçait pourtant en grandes pompes en 2014. Encouragé par le scandale camerounais et les tensions avec le gouvernement camerounais à qui la BPCE demande un rescrit fiscal, le groupe mutualiste compte se retirer du continent africain.

Une option déjà envisagée dans le plan stratégique 2018-2021 du groupe, révélait Jeune Afrique Business + en octobre. Les yeux sont désormais rivés vers le directeur général François Pérol qui pourrait en faire l’annonce lors de la présentation du plan stratégique 2018-2021.

 Avec africanews


Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

LE MÉRITE PANAFRICAIN DU 08 12 2017: https://t.co/xQ1VMznk2k via @YouTube
VIEWS ON THE CONTINENT DU 08 12 2017: https://t.co/1vDhOjvVCK via @YouTube
PAN AFRICAN DEBATE CAMEROON AND ZIMBABWE OF DEC 09 2017: https://t.co/tj744K3WNp via @YouTube
MÉRITE DES 1ères DAMES DU 09 12 2017: https://t.co/RQWLP2YCer via @YouTube

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741