frenhaessw

Douala devient la place financière de l’Afrique centrale avec le transfert de la BVMAC

Décriée depuis des années par les analystes et experts des marchés, l’existence de deux bourses des valeurs dans le même espace économique était perçue comme une honte et une véritable expression des égoïsmes nationaux.

02 Nov 2017    

Après la tenue ce 31 octobre 2017 à Ndjamena du sommet des chefs d’Etat de la Cemac, la Bourse des valeurs mobilières d’Afrique centrale (BVMAC), n’aura plus son siège à Libreville. La conférence des chefs d’Etat a décidé du transfert dans la capitale économique du Cameroun, de la Bourse régionale, jusqu’alors logée à Libreville.

Ainsi, tout en décidant de fixer le siège du régulateur du marché financier régional à Libreville, et celui de la Bourse des valeurs mobilières régionale à Douala, la conférence des chefs d’Etat a également désigné la BEAC comme dépositaire central.

Cette décision vient sonner la fin de la bataille que se livraient les deux places boursières. Désormais donc, c’est à Douala que s’effectueront toutes les opérations boursières de la sous-région. Ce qui devrait étoffer le marché et encourager les entreprises qui hésitaient encore à faire leur entrée en bourse.

Avec agenceecofin


Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

LE MÉRITE PANAFRICAIN DU 17 11 2017: https://t.co/SlMIgR3vTc via @YouTube
PARIS: RASSEMBLEMENT CONTRE L'ESCLAVAGE EN LIBYE DÉGÉNÈRE... https://t.co/U3kGCkON0g
ICIVIL : LA SOLUTION AU PHÉNOMÈNE D’ « ENFANTS FANTÔMES » EN AFRIQUE... https://t.co/7m1YlRaiYK
ITALIE : FUNÉRAILLES POUR 26 MIGRANTES NOYÉES... https://t.co/7RBTzXr70f

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741