frenhaessw

Niger: des soldats nigériens et américains tués à la frontière du Mali

Des assaillants en provenance du Mali voisin ont attaqué, mercredi 4 octobre, le village de Tongo Tongo dans la région Nord-Tillabéry, au Niger. Des hommes du Bataillon Sécurité et Renseignement (BSR) nigérien ont organisé la poursuite mais sont tombés dans un guet-apens. De source officielle, le bilan provisoire est de cinq soldats nigériens et trois américains tués. Deux soldats américains blessés ont été évacués en Allemagne annonce Africom, le commandement américain en Afrique. Une opération de riposte est en cours.

06 Oct 2017    
Dans la région de Tillabery, au Niger. (Photo d'illustration) Dans la région de Tillabery, au Niger. (Photo d'illustration) © RFI/Sayouba Traoré

►Première réaction du président Issoufou

Le président nigérien, qui présidait ce jeudi matin le Forum des premières dames de la Cédéao a rendu hommage aux victimes de l'embuscade la veille près de la frontière malienne où ont été tués 5 militaires nigériens et trois américains.

Notre pays vient, une fois de plus, de faire l’objet d’une attaque de groupes terroristes. Attaque qui s’est soldée malheureusement par un nombre important de victimes. Les femmes et les enfants paient un lourd tribut au terrorisme de manière directe, comme de victimes innocentes, et de manière indirecte, en tant que mères et épouses. Elles viennent, une fois de plus, de perdre des fils et des maris. A la mémoire de nos soldats tombés sur le champ d’honneur, à la mémoire de toutes les victimes du terrorisme, je vous demande d’observer une minute de silence.

Un accrochage d'une rare violence

Le premier accrochage a d’abord eu lieu, mercredi 4 octobre, tout près du village nigérien de Tongo Tongo, non loin de la frontière malienne, au sud de Ménaka. Dans la poursuite engagée contre les assaillants en provenance du Mali voisin, les éléments des forces spéciales nigériennes et leurs formateurs, des commandos américains, sont tombés dans une embuscade tendue par l’ennemi, près de la localité d'Akabar.

Le combat, dit-on, a été d’une rare violence. Le bilan provisoire, de source officielle, fait pour le moment état de cinq soldats nigériens et de trois américains tués. L'Africom, le commandement américain en Afrique, annonce également que deux soldats américains blessés ont été évacués en Allemagne.

Ce que l'on sait sur l'attaque

Les soldats du BSR, le Bataillon de sécurité et de renseignement, qui ont été touchés circulaient à bord de 5 véhicules. A bord, une trentaine d'hommes, dont huit formateurs américains, des hommes qui se sont affrontés violemment aux terroristes lorsqu'ils sont tombés dans une embuscade.

L'imbrication était telle que les Mirage français envoyés sur place n'ont pas pu tirer. Selon certaines sources, les terroristes auraient perdu plusieurs hommes, mais la seule information officielle donnée concerne les militaires en opération : 8 morts, 5 Nigériens, trois Américains.

►Opérations de ratissage

Très vite après l’alerte, des opérations militaires de grande envergure ont été déclenchées par terre et par air. Des moyens aériens importants, dit-on, ont été déployés. Des Mirage français ont également été dépêchés sur zone, en appui.

De source sécuritaire, des ratissages se sont poursuivis jusqu’à tard dans la nuit de mercredi. Ces opérations seraient toujours en cours, ce qui expliquerait le silence observé par les uns et les autres pour le moment.

►Zone frontalière sous état d'urgence

Depuis plusieurs mois, toute la zone frontalière allant du 15e au 19e parallèle est placée sous état d’urgence. L’armée nigérienne a eu les pleins pouvoirs pour faire régner la paix dans le nord des régions de Tillabery et de Tahoua.

Cette embuscade meurtrière intervient à quelques semaines seulement du début de la grande offensive des forces du G5 Sahel contre les jihadistes. Selon plusieurs observateurs, la perte des soldats américains pourra faire fléchir la position officielle américaine sur le financement du G5 Sahel.

Avec RT


Media

Attaque au Niger: l'hommage du président Issoufou aux victimes 05-10-2017 - Par Moussa Kaka

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Edition spéciale ce soir sur Afrique Média: Les dessous de la démission de Robert Mugabe de la présidence du... https://t.co/LRUShWnzvV
Edition spéciale ce soir sur Afrique Média: Les dessous de la démission de Robert Mugabe de la présidence du... https://t.co/GCGDgEqsn7
CAMEROUN: LE GOUVERNEMENT FAIT RAPATRIER 250 MIGRANTS CAMEROUNAIS EN SITUATION DIFFICILE EN LIBYE... https://t.co/ObCkcFv33E
MIGRANTS CAMEROUNAIS RAPATRIÉS DE LIBYE : "C'ÉTAIT L'ENFER TOTAL!"... https://t.co/0euBkz7IVW

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741