frenhaessw

Expulsé du Sénégal, Kemi Seba accueilli en héros au Bénin

Le leader de la lutte contre le néocolonialisme occidental pour l’autodétermination de l’Afrique, Kemi Seba est arrivé dimanche soir au Bénin, son pays d’origine. Expulsé le 06 septembre 2017 du Sénégal par les autorités gouvernementales vers la France pour « menace grave à l’ordre public », Kemi Saba est accueilli en héros à l’aéroport international Cardinal Bernardin Gantin de Cotonou par une foule composée de militants de l’Ong Urgences panafricanistes et de curieux.

24 Oct 2017    
Kemi Seba à son arrivée au Bénin le 22 octobre 2017. Kemi Seba à son arrivée au Bénin le 22 octobre 2017. Ph : Ignace Sossou.

« Je suis parti dans des conditions difficiles de la terre africaine suite à la volonté de certaines autorités soumises à la France et je reviens parce que une autre partie de ce continent attend toujours que la libération, l’indépendance, la souveraineté et l’auto détermination puisse être appliquée. Raison pour laquelle je reviens au Bénin en guise de première étape. Je ferai la tournée de tous les autres pays de la zone francs cfa (…) », a déclaré aux journalistes, Kemi Seba à sa sortie du hall arrivé de l’aéroport de Cotonou.

Après l’exécution de l’hymne nationale de la République du Bénin et un bain de foule, Kemi Seba se prête de nouveau aux questions des journalistes. Au cours de cette seconde intervention, Kemi Seba a fait savoir que c’est tant un bonheur qu’une fierté pour lui d’être au Bénin, la terre de ses aïeules.

« C’est un honneur parce que je vois une jeunesse déterminée (…) et je pense profondément qu’en ce début du 21ème siècle quelque chose de très fort partira de Bénin… La jeunesse ici n’a pas peur de perdre le peu d’avantage qu’elle a parce qu’elle sait très bien que la véritable liberté doit passer par un certain nombre de sacrifice et je sens que le combat va prendre une autre dimension à partir de Cotonou pour refluer vers toute l’Afrique », a-t-il dit.

Pour Kemi Seba, la jeune génération africaine, non violente, est en train de prendre ses responsabilités dans une démarche d’intelligence.  Selon lui, la seule violence dans la lutte qui se mène est celle de la vérité car disait-il, la vérité dérange toujours ou violente pour ceux qui s’appuient sur le mensonge.

« Nous n’avons pas d’armes si ce n’est notre courage et la protection de nos ancêtres, et en réalité, c’est la plus grande des armes. Nous sommes aujourd’hui en 2017. Quand les Sankara sont morts, ils ne pouvaient imaginer qu’en 2017, nous serions encore dans des conditions si dramatiques et c’est parce que nous honorons nos aînés que nous sommes prêt à risquer nos vies pour dire la vérité » a-t-il ajouté.

Le message de Kemi Seba à Macky Sall et Alassane Ouattara

Face aux journalistes, Kemi Seba n’a pas manqué d’adresser un message au Chef d’Etat sénégalais, Macky Sall  et son collègue ivoirien, Alassane Ouattara qu’ils considèrent comme les représentants de la Françafrique.

« Que ces derniers sachent que la jeunesse africaine n’est plus disposée à courber l’échine. La jeunesse africaine est plus que jamais déterminée à obtenir sa propre liberté. Le cfa n’est qu’un chapitre de cette lutte pour la résistance. Que certains ne nous incarcère pas dedans. La souveraineté africaine, c’est le départ des bases militaires, c’est la fin de la Françafrique, c’est fait en sorte que la jeunesse africaine puisse profiter de ses propres matières premières, de ses richesses… », a déclaré Kemi Seba avec vigueur.

Un agenda chargé …  

La première grande activité de Kemi Seba au Bénin est l’opération de boycott des produits français en Afrique prévue pour le samedi 28 octobre 2017. Une opération qui vise à sensibiliser les populations sur la nécessité de consommer local, de valoriser les produits africains et de valoriser les alternatives crédibles à la production française en Afrique.

« Nous ne partons pas d’un principe illusoire qui sera que nous serions capables de boycotter tous les produits français dès le départ. Ce n’est pas la démarche, mais appeler les nôtres à consommer nos propres productions, à valoriser notre propre culture et tout ce qui s’en suis … » a expliqué Kemi Seba.

Au cours de son séjour au Bénin, Kemi Seba aura également a mettre à jour, son passeport béninois pour s’offrir des facilités de voyage dans l’espace de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao). « Il y a des tas de choses à faire, il y a des tas de plans de résistance à effectuer. Raison pour laquelle nous allons nous organiser de la meilleure des façons dès maintenant », a-t-il fait savoir.

Message à la jeunesse africaine

Depuis Cotonou, Kemi Seba a appelé la jeunesse africaine à continuer de tenir debout. « Cette jeunesse africaine n’a de leçon à recevoir de personne. Elle est plus déterminée que quiconque », a lancé Kemi Seba qui dit être qu’un portevoix de la jeunesse africaine et non le leader comme certains ont tendance à croire.

Selon Kemi Seba, c’est cette jeunesse africaine, plus que déterminée, qui va ponctuer le cycle d’indépendance initié par les ainés tels Thomas Sankara, Patrice Lumumba, etc. « ça, j’en fait le serment au nom des ancêtres » a-t-il conclu.

Avec beninwebtv


Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

LE MÉRITE PANAFRICAIN DU 08 12 2017: https://t.co/xQ1VMznk2k via @YouTube
VIEWS ON THE CONTINENT DU 08 12 2017: https://t.co/1vDhOjvVCK via @YouTube
PAN AFRICAN DEBATE CAMEROON AND ZIMBABWE OF DEC 09 2017: https://t.co/tj744K3WNp via @YouTube
MÉRITE DES 1ères DAMES DU 09 12 2017: https://t.co/RQWLP2YCer via @YouTube

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741